19 Mars 2017

Burkina Faso: Session d'information à la Chambre de commerce et d'industrie

Du 14 au 17 mars 2017, les acteurs économiques de la région du Centre-Ouest ont bénéficié d'une session d'information et de formation à Koudougou.

Cette initiative, qui émane de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina Faso (CCI-BF), entend procéder au renforcement des capacités des opérateurs économiques des régions du Burkina Faso à travers un certain nombre de modules. L'ouverture de la session a été présidée par M. Cherif Ouédraogo, représentant le président de la section territoriale de la Chambre de commerce du Centre-Ouest.

Trois jours durant, les acteurs économiques de la région du Centre-Ouest ont bénéficié d'une session d'information et de formation à Koudougou. Cette session a été initiée par la chambre de commerce et d'industrie du Burkina Faso de concert avec des structures partenaires.

L'importance de la session a imposé le développement de modules tels que la gestion financière et le financement des petites et moyennes entreprises ; la fiscalité applicable aux entreprises avec les implications sur la nouvelle loi des finances, ainsi que les procédures de passations des marchés publics.

Cette session a été organisée au profit des entreprises, des associations et des groupements professionnels d'entreprises du Centre-Ouest qui exercent ou qui ont en projet des activités économiques. Toutes les personnes ayant un penchant pour l'entreprenariat y ont également trouvé leur compte.

En outre, cette session d'information et de formation a contribué à améliorer les connaissances des opérateurs économiques sur les prestations de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina Faso ; des structures d'appui au secteur privé, notamment en matière d'arbitrage, de création et de gestion d'entreprise.

Aussi, ont-ils eu une large connaissance sur la fiscalité, notamment sur les implications de la loi de finances 2017. En sus, ils ont été outillés en matière de recherche de financement ainsi que sur les procédures de passation des marchés publics. Cette session a été animée par la CCI-BF et les structures d'appui au secteur privé.

Il faut noter que le processus de déploiement entamé par l'institution et qui a permis de doter chaque région d'élus consulaires se veut être accompagné d'activités concrètes sur le terrain.

Cela, dans le souci d'accompagner les acteurs économiques des régions dans la résolution des nombreuses difficultés qu'ils rencontrent dans l'exercice de leurs activités.

C'est dans ce sens que la CCI-BF a initié avec des structures partenaires, le programme d'information et de formation dans les différentes régions du Burkina Faso dont celle du Centre-Ouest.

Un programme qui trouve également ses fondements dans les engagements pris par le président de la CCI-BF, M. Mahamadi Savadogo lors de l'installation officielle du bureau consulaire.

Pour M. Cherif Ouédraogo, de la Chambre de commerce du Centre-Ouest venu représenter le président de la section territoriale, «cette initiative de la part du président de la Chambre de commerce du Burkina Faso est une solution qui permettra de pallier les problèmes que rencontrent les acteurs économiques dans le développement de leurs entreprises».

Il renchérit en disant que «la formation et l'information sont des maillons essentiels pour atteindre des objectifs, des résultats efficaces et la région du Centre-Ouest est honorée du fait qu'elle a servi de tremplin pour le lancement de cette activité».

Pour l'élu consulaire, acteur en Bâtiment et travaux publics (BTP), M. Emile Bationo, «il est à remarquer que la plupart des difficultés rencontrées sont d'ordre professionnel, mais aussi par la méconnaissance des textes en matière de fiscalité ; en acquisition de financement; en déclaration aux impôts ; etc. C'est pourquoi, il estime que ce programme sera une solution aux difficultés rencontrées».

Burkina Faso

«La faillite morale du chef d'Etat africain» - Le réquisitoire de Boureima Jérémie Sigué

C'est un condensé de 272 pages de réflexion qui pointe, sans complaisance, un doigt accusateur sur le… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.