20 Mars 2017

Congo-Kinshasa: Deux experts onusiens enlevés - La Belgique fait pression !

Le Kidnapping de deux experts des Nations unies accompagnés de quatre congolais, la semaine écoulée dans le Kasaï, pose à ce jour, un grand problème poussant ainsi tout le monde à réagir.

La Belgique par le canal de son Vice-Premier et Ministre des Affaires Etrangères, Didier Reynders, fait pression. Dans un communiqué, elle demande aux autorités congolaises ainsi qu'aux casques bleus de la Monusco de retrouver au plus vite que possible, ces personnes disparues.

Le gouvernement belge a exprimé une inquiétude approfondie suite à cette disparition. Il a salué le travail de ces experts : Michael Sharp et Zaida Catalan. Pression

Tout au début de ce communiqué, Didier Reynders a signifié que le Royaume de la Belgique appelle au plus vite les autorités congolaises à se déployer rapidement pour retrouver toutes les personnes kidnappées. A cet appel, la Belgique invite également la Monusco à s'y mettre.

Par ailleurs, cette disparition représente, pour elle, une atteinte face aux efforts qu'entreprend la communauté internationale.

Pour cela, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RD. Congo, Maman Sambo Sidikou, a effectué un tour, mercredi dernier à Kananga, pour se faire une idée de la situation sécuritaire de cette partie de la République. Sur ce, il a réaffirmé la détermination de la Monusco pour le retour à la paix et à la stabilité.

La Belgique ne s'est pas empêchée, par ailleurs, d'évoquer le phénomène Kamuina Nsapu qui, actuellement, pose problème dans le grand Kasaï, depuis le mois d'août 2016.

A ce sujet, elle a rappelé que les éléments de la Monusco entreprennent une mission consistant à l'instauration de la paix, depuis décembre 2016. Les villes plus assiégées sont : Kananga, Tshimbulu, Luiza et Kabeya Kamwanga.

Elle a rajouté que depuis le mois de janvier 2017, les FARDC ont créé une zone militaire dans le Grand le Kasaï, pour lutter contre ce phénomène en vue de retrouver la paix durable.

Congo-Kinshasa

Ituri - 40 personnes meurent dans un éboulement de terrain au bord du lac Albert

Les catastrophes dues aux affaissements des terres sont fréquentes dans cette province de l'Est de la RDC. Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.