20 Mars 2017

Congo-Kinshasa: Secteur minier - Vers une révolution !

Le 16 mars 2017, le salon Virunga de l'Hôtel Memling, dans la commune de la Gombe, a été choisi comme cadre pour l'organisation d'un atelier par le projet de bonne gouvernance comme facteur de croissance du secteur minier, Promines.

Cet atelier a été basé sur la présentation et la validation du plan stratégique pour le développement du secteur des mines « PSDM 2017-2021 » ainsi que de la stratégie nationale sur l'exploitation artisanale et des mines à petite Echelle « EAPE » en RDC.

Il a rassemblé plusieurs personnalités. Le Ministère des mines qui a été représenté par Monsieur Valery Mukasa, le directeur de cabinet du Ministre des mines, la Banque Mondiale, le coordonnateur national de Promines M. Mabolia Yenga, y compris les partenaires techniques et financiers ont pris part à ces travaux.

Ce projet est financé logistiquement et financièrement par la Banque Mondiale parce que PROMINES est une organisation qui est en collaboration avec celle-ci et qui se trouve parrainée par le Ministère des mines. Cette belle journée a été basée sur la présentation et la validation du document.

M. Mabolia Yenga, dans son mot de bienvenue, a remercié tous ceux qui sont venus s'unir à eux pour le développement du secteur des mines.

Il a, par ailleurs, décrit les contours de la journée. En clair, il a révélé que ce projet, qui est financé par la Banque Mondiale mais sous l'appui du Ministère des mines de la RDC, vise l'émergence des minerais congolais. Il y a des objectifs qui ont été fixés pour l'atelier et les défis qui doivent être relevés.

Pour réussir à faire émerger le secteur de minerais au Congo-Kinshasa, M. Mabolia Yenga a noté qu'il faudrait augmenter la production minière et la valeur ajoutée, renforcer les institutions publiques dans leur capacité à gérer le secteur d'une manière efficace et transparente, améliorer la capacité du Gouvernement à canaliser les revenus ainsi que les bénéfices.

Il a, en outre, eu à rappeler ce que PROMINES a fait, avec le soutien de la Banque Mondiale, en 2012 comme prouesse. Il s'agit, principalement, du recrutement du consultant de la firme Price water house Coopers pour réaliser un audit de cadre organisationnel et constitutionnel du ministère des mines.

Cet audit parlait de l'organisation, du fonctionnement et de la performance de cette administration et de leurs services.

A l'issue de cet audit, signale-t-il, le consultant a formulé des recommandations assorties d'un plan d'actions. Deux éléments étaient intéressants.

Il s'agissait de l'élaboration du plan stratégique ainsi que de la redynamisation de la gestion de l'artisanat minier axe3. Et, l'atelier du jeudi 16 mars dernier marquait le début de la sensibilisation autour de ces documents.

Monsieur Valery Mukasa, représentant personnel du Ministre des mines a, quant à lui, rappelé à l'assemblée qu'à la fin de cet atelier d'évaluation du programme des dépenses à moyen terme du secteur minier pour l'exercice de 2014, il a été adopté une vision qui est : « développer un secteur compétitif et durable, socle d'un pays émergent et du bien-être de la population congolaise».

Il a, en sus, rappelé qu'il y a un consultant choisi et son objectif, c'est la réussite de l'élaboration de cette stratégie à côté du Ministère des mines. D'après lui, ce programme a des stratégies qui sont réalisables, des choses qui peuvent faciliter le développement de ce secteur.

Après une journée pleine de travail et de réflexion ainsi que des échanges, le comité d'organisation et les experts ont eu à lire et relire les stratégies reprises dans les documents qu'ils ont, enfin, validés.

Ces derniers portaient sur le plan stratégique pour le développement du secteur national sur l'exploitation artisanale et de la mine à petite échelle. L'accomplissement de ce projet, dans le délai 2017-2021, devra prendre en compte toutes les recommandations.

Congo-Kinshasa

La Cenco au milieu ou au fond du village ?

C'est la levée de boucliers contre la Cenco (Conférence Episcopale Nationale du Congo), du… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.