20 Mars 2017

Congo-Kinshasa: Prévention du cancer de l'utérus et des seins - PPRD - Henri Mova lance la campagne de dépistage volontaire

Le Secrétaire général du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, Henri Mova Sakanyi, a procédé la semaine dernière, au lancement officiel de la Campagne de dépistage volontaire du cancer de l'utérus et des seins à Kinshasa.

Cette campagne a pour objectif de sauver les vies des femmes congolaises, en particulier celles de son parti. Le cancer est une maladie qui ronge les femmes dans l'ignorance. Cette cérémonie est intervenue à la grande satisfaction des bénéficiaires qui ont rendu hommage au Raïs, Joseph Kabila Kabange, l'Autorité morale du parti.

Un parti politique n'a pas pour objet de conquérir le pouvoir seulement. Il sert également de lieu d'éducation, de formation et d'information des membres. Il a un projet de société à défendre et à mettre en pratique. Tel est le cas du PPRD conduit par Henri Mova Sakanyi.

En effet, dans le but de sensibiliser la majorité des femmes et surtout à l'occasion du mois leur dédiées, il a le SG du PPRD a initié la campagne de dépistage contre le cancer de l'Utérus et des seins.

C'est quoi le cancer des seins et de l'utérus ?

Le PPRD ne recrute pas les membres pour des objectifs électoralistes, uniquement. Mais, c'est aussi pour les faire bénéficier des formations et informations pouvant les aider dans la transformation de la société.

Bien plus, dans ce travail de rassemblement des forces, le parti enrôle également des personnalités du monde de science de tous les domaines de la vie, femmes et hommes.

C'est ainsi que Mme le Docteur Berthe Ilunga, membre du parti présidentiel, a détaillé à l'attention de ses congénères du PPRD, en quoi consiste cette maladie dangereuse.

Elle a souligné aussi que la RDC connaît un défi majeur du fait que beaucoup de femmes se font consulter tardivement après un stade avancé de la maladie.

Et, pourtant, le cancer se développe facilement et tue vite. Selon elle, le cancer a quatre phases, à savoir : les lésions précancéreuses, les lésions cancéreuses, carcinome in situ et le cancer invasif.

Elle a fait comprendre que ses symptômes sont, entre autres, les saignements en dehors des règles, les saignements pendant les rapports sexuels, des pertes blanches louches sans couleur blanche.

Elle a aussi prouvé que le cancer de l'utérus est causé par le virus du papillome humain(VPH) et les maladies sexuellement transmissibles.

D'où, il est important pour toute femme de se faire dépister chaque 3 mois afin d'aider à la détection, le cas échéant, la maladie et maintenir une santé saine, a conclu Mme Berthe Ilunga.

Congo-Kinshasa

Affaire de 750 000 000 $ US - L'ITIE/RDC conteste le Rapport de Global Witness

Pendant plus de six mois vous avez eu des échanges suivis avec mes services autour des données… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.