20 Mars 2017

Afrique de l'Ouest: Une formation à distance face aux exigences de gestion des Pme-Pmi

Le Centre Africain d'Etude Supérieur en Gestion (Cesag) a officiellement lancé, ce lundi 20 mars à Dakar, son programme de Formation ouverte à distance (Foad). Cette initiative est le fruit du partenariat entre le business-school et le Groupe TOTAL dans le but d'offrir une formation en gestion aux employés ou contractuels du géant pétrolier afin de pouvoir faire face aux différentes exigences des Pme-Pmi en matière de gestion.    

Une Formation ouverte à distance (Foad) en gestion aux employés ou contractuels du Groupe Total pour leur permettre de faire face aux différentes exigences des Petites et moyennes entreprises (Pme) et Petites et moyennes industries (Pmi).

C'est le résultat du partenariat entre le Centre Africain d'Etude Supérieur en Gestion (Cesag) et le géant pétrolier. C'est dans ce cadre qu'une licence professionnelle en gestion des Pme-Pmi ou station a été lancée ce lundi 20 mars dans les locaux du Cesag.

Le secrétaire général du Cesag, Mme Justine Tano Beugre, précise que ce partenariat est à sa troisième promotion et se poursuivra avec une autre forme de formation : une formation à distance avec un dispositif assez approfondi pour éviter au mieux les abandons notés fréquemment dans le processus d'apprentissage en ligne.

A l'en croire, cette forme de formation cadre parfaitement avec le plan de vision stratégique de l'école de management africaine…laquelle utilise une technologie de pointe dans un environnement de travail paisible où règnent la transparence et l'équité, pour mettre à la disposition du continent une élite professionnelle de managers.

Mme Beugre souligne que la Foad se positionne sur l'intégration des technologies de l'information et de la communication, l'adaptation à l'individu et à la modularité de la formation.

A l'en croire, ce type de formation se caractérise par un dispositif de formation fondé sur une prise en compte des besoins des apprenants, articulant les contenus de formation à des services variés (tutorat, forum,  exercices ou simulations…) libérant des contraintes de lieux et de moments.

L'intérim du directeur général du Cesag assure que « la formation ouverte et à distance n'est pas un effet de mode au Cesag mais plutôt une volonté des responsables du centre, ce qui explique les réflexions faites sur le e-learning depuis l'année 2007 ».

A son avis, la formation en ligne est réellement une alternative aux problèmes d'éloignement, de disponibilité et de coût de subsistance et aidera le Cesag à répondre à sa mission régionale première de formation en corrigeant les inégalités d'effectifs liées à la proximité ou l'éloignement des apprenants par rapport au Cesag.

Le représentant du Groupe Total à la cérémonie, M. Paul Ndiaye avance que ce partenariat entre dans le cadre de leur politique éducation qui consiste à aller nouer des partenariats avec les écoles suivant des critères bien précis.

« A travers ce partenariat signé en 2011, nous avons voulu que nos gérants de station qui ont un niveau de baccalauréat, puissent prendre des responsabilités supérieures quand leur entreprise se développe et la gérer de la manière la plus optimale ».

Aujourd'hui, ce partenariat Cesag-Total est à sa troisième promotion de 25 participants. Il faut comprendre que dans le lot des 75 personnes formées, il y a des gérants, des chefs de piste et les collaborateurs de Total qui n'ont pas eu à faire des études supérieurs.

Compte tenu de son maillage au niveau régional, Total pense à étendre cette formation au niveau de ses installations dans des pays de la sous-région. Une fois que cette formation sera opérationnelle, nous échangerons sur comment donner cette possible aux autres pays comme la Mauritanie.

Afrique de l'Ouest

An V du président Macky Sall

Le 31 décembre 1980, le président Léopold Sédar Senghor démissionnait volontairement… Plus »

Copyright © 2017 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.