20 Mars 2017

Sénégal: Le forum civil invite Macky sall à transmettre à la justice tous les rapports d'audit

Le Forum civil brise le silence au sujet de l'affaire de la caisse d'avance de la ville de Dakar qui a valu au maire Khalifa Sall d'être placé sous mandat de dépôt avec quelques-uns de ses collaborateurs. Dans une déclaration rendue publique hier, dimanche, la Section sénégalaise de Transparency international, tout en précisant qu'il se garde de commenter une affaire pendante devant la Justice, rappelle que le combat contre l'impunité doit être au centre de toute stratégie de gouvernance vertueuse qui se veut efficace.

À ce titre, elle dit dénoncer « toute forme d'instrumentalisation de la justice et toute garantie d'impunité au nom d'enjeux politiques et/ou électoraux ». Mieux, elle invite le chef de l'État à transmettre à la justice tous les rapports qui lui ont été soumis par les différents corps de contrôle (IGE, Cour des comptes, OFNAC, CENTIF, etc.).

Loin de s'en tenir là, le Forum civil demande également au chef de l'Etat non seulement de poursuivre la traque des biens mal acquis, en donnant suite à la liste des 25 personnalités arrêtée initialement par le procureur spécial à la Cour de Répression de l'Enrichissement illicite (CREI).

Mais aussi de supprimer « le lien de subordination de l'IGE à la Présidence de la République et de déclassifier tous les rapports de l'IGE ».

S'agissant du pouvoir judiciaire, incarné par les autorités judiciaires, le Forum civil demande à ses membres de « se donner les moyens de leur indépendance réelle, de traiter tous les dossiers qui leur sont transmis avec célérité et impartialité mais aussi de respecter le secret de l'instruction dans les dossiers qui leur sont soumis ».

Aux députés qui incarnent le pouvoir législatif, le Forum civil demande de faire une proposition de loi « pour renforcer le contrôle de tous les fonds spéciaux, de toutes les institutions qui en sont dotées mais aussi de prendre des lois sur l'accès à l'information et sur la protection des lanceurs d'alerte ».

Par ailleurs, rappelant que les principes essentiels de bonne gouvernance et les règles de l'effectivité de l'État de droit ainsi que la séparation des pouvoirs dans notre République constituent le pilier central qui permet aux citoyens sénégalais de garder confiance en leurs institutions, le Forum civil exhorte les citoyens à redoubler d'exigence vis-à-vis de tous les élus et de tous les administrateurs de crédits pour que la reddition des comptes soit « un exercice courant débarrassé de tout calcul politique et de toute enveloppe émotionnelle ».

Sénégal

Législatives du 30 juillet - L'opposition dans tous ses éclats

La démarche unitaire envisagée par l'opposition sénégalaise pour «imposer au… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.