20 Mars 2017

Cameroun: Trois enfants meurent dans un incendie à Yagoua

La mauvaise manipulation du « zoua-zoua » par leur père, à l'origine du drame survenu vendredi dernier autour de 22h au quartier Mamina.

Le drame s'est déroulé le vendredi 17 mars peu avant 22h. Djibrilla, âgé de 27 ans, est vendeur de carburant frelaté connu sous le nom de « zoua zoua ». A la faveur du délestage programmé le jeudi dans la ville de Yagoua, il se serait servi d'une chandelle pour transvaser le carburant hautement inflammable dans un autre récipient, juste sur le seuil de la porte.

Rapidement, le bidon d'essence prend feu et bloque les trois petits enfants à l'intérieur de la maison : Hamadou Ibrahim 11 ans, Hawaou Moussa trois ans et Moussa Djibrilla, huit mois.

Au regard de la furie des flammes, aucun secours n'a pu être apporté et les trois enfants ont été retrouvés carbonisés. Désemparé, Djibrilla a été brûlé au troisième degré. Son état est toujours critique à l'hôpital régional de Yagoua. Informé de la situation, le sous-préfet de Yagoua s'est rendu immédiatement sur les lieux.

Les enquêtes menées par la brigade de gendarmerie de Yagoua permettront sûrement de savoir davantage sur les causes exactes de ce drame.

Cameroun

Incidents violents à Bamenda

Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.