20 Mars 2017

Ile Maurice: Révision judiciaire dans l'affaire Betamax - Vikram Bhunjun partie prenante

La requête de Vikram Bhunjun a été agréée par le chef juge par intérim Eddy Balancy, ce lundi 20 mars. L'ancien directeur de Betamax pourra être partie prenante dans le cadre de la demande de révision judiciaire déposée par le commissaire de police (CP), Mario Nobin.

Ce dernier conteste la décision du Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, qui a rayé la charge provisoire en faveur de l'ancien directeur.

Lors de l'audience de ce lundi, Me Nandraj Patten, avocat et Me Saya Ragavoodoo, avouée, qui représentent tous deux le CP, ont présenté une motion pour amender la plainte initiale de leur client. Le représentant du bureau du DPP y a objecté.

Renvoi au 8 mai

L'affaire a été renvoyée au 8 mai 2017 afin de permettre à toutes les parties concernées de faire connaître leur position. C'est le jour de l'expiration du délai de 21 jours que le CP a déposé sa demande de révision judiciaire.

Dans son affidavit, Mario Nobin indique que le DPP a fait connaître publiquement sa décision de rayer l'affaire Betamax sans, au préalable, l'en informer.

Pour lui, cela constitue une irrégularité procédurale concernant le Standing Order de la force policière. Il ajoute que cette affaire a un grand intérêt car des fonds publics y sont impliqués.

Ile Maurice

Propos insultants - Ravi Rutnah présente ses excuses, mais...

Plus facile de faire «bourik manz lazlé» que de faire Ravi Rutnah présenter des excuses… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.