20 Mars 2017

Ile Maurice: Inondations à Chemin-Grenier - Les habitants déplorent l'inaction des autorités

«Cela fait cinq ans que nous faisons face à ce problème. Le District Council a été alerté. En vain.» Les habitants de Chemin-Grenier ne savent plus à quel saint se vouer. A chaque averse, la rue Micoin où ils résident devient impraticable. Las d'attendre, ils sont montés au créneau, lundi 20 mars.

«On a dû mettre une échelle sur la route pour que les écoliers et les habitants puissent traverser», explique Andy, un habitant de la région. Il a ajouté que «malgré l'intervention des pompiers qui sont arrivés après plusieurs heures, l'eau accumulée n'a pu être évacuée».

La police a même été mandée sur les lieux pour calmer les esprits échauffés. Les habitants soutiennent que «si aucune action n'est prise pour leur venir en aide, l'eau continuera à s'accumuler et ils continueront à avoir du mal pour se déplacer».

Ile Maurice

Perquisition chez des journalistes

«Malgré les divergences d'opinion avec la Sentinelle, le PMSD tient à apporter son soutien total… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.