22 Mars 2017

Libye: Quelle stratégie dans le sud libyen?

Photo: RFI
Sebha, dans le Sud-lybien, en mars 2012.

Une importance capitale est accordée au sud de la Libye par le maréchal Khalifa Haftar qui est en train de mener une bataille pour le pouvoir. Il se place comme l'ennemi des Frères musulmans et de l'islam politique et cherche dans une guerre multiple à montrer qu'il est l'homme « fort » de Libye. Alors que le gouvernement d'Union nationale dirigé par Fayez el-Sarraj perd encore plus du terrain, les forces de Haftar se dirigent vers le sud libyen pour mieux atteindre la capitale. Décryptage.

Depuis son opération « éclair écrasant », qui a conduit à la reprise du croissant pétrolier le 7 mars dernier, le maréchal Khalifa Haftar, a les yeux rivés sur le sud libyen, sans pour autant perdre de vue son objectif majeur : contrôler Tripoli.

Avoir cette région désertique sous ses ordres « signifie l'ouverture de sa route vers Tripoli », confie à RFI un des chefs militaires auprès du général Haftar.

Ce même responsable assure d'ailleurs que laisser les « brigades de défense de Benghazi » atteindre les champs pétroliers, était également une tactique pour mieux les déloger du Sud, où elles étaient installées depuis 2014.

En décembre dernier, Haftar avait essayé d'étendre son pouvoir sur les bases militaires stratégiques du Sud en privilégiant les négociations avec les tribus. Réticentes dans un premier temps, ces dernières partagent aujourd'hui avec le maréchal la volonté de chasser du sud les milices de Misrata.

Priver les Misrati du Sud, selon un observateur libyen, c'est « les étrangler à Tripoli et avec eux le gouvernement d'union nationale ». Ce gouvernement soutenu par la communauté internationale s'appuie depuis le départ sur les milices de Misrata, à tendance islamiste.

Libye

L'armée américaine mène six frappes de précision contre le groupe EI

L'armée américaine a mené vendredi 22 septembre six frappes de précision en Libye visant le… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.