22 Mars 2017

Angola: Le Prix Sagrade Esperança valorise la littérature angolaise

Luanda — Le secrétaire d'Etat à la Culture, João Constantino, a affirmé mardi, à Luanda, que le Prix littéraire Sagrada Esperança valorisait et élevait la littérature angolaise dans toute dimension, au niveau national et international.

Intervenant à la cérémonie d'annonce du vainqueur du Prix littéraire Sagrada Esperança, édition 2016, le gouvernant a souligné que ce concours était un pilier pour la littérature angolaise, car il visait à motiver la créativité et la valorisation des œuvres des écrivains angolais.

Il a encore souligné la nécessité de participation à ce concours des créateurs consacrés pour rendre plus digne le produit littéraire national.

Le vainqueur de ce concours organisé par la Fondation Dr.António Agostinho Neto, en partenariat avec la Banque Caixa Angola, reçoit un prix d'un million cinq cent mille kwanzas, un diplôme, un trophée et l'édition de l'œuvre.

Angola

Le Président de la République défend la municipalisation des services culturels

Le président de la République, João Lourenço, a réaffirmé lundi, à… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.