23 Mars 2017

Tanzanie: Le ministre de l'Information limogé

En Tanzanie, le ministre de l'Information, Nape Nnauye, qui avait réclamé une enquête à la suite de l'intervention musclée d'un gouverneur proche du président Magufuli dans un studio de radio-télévision, a été limogé jeudi 23 mars.

Depuis quelques semaines, les deux hommes étaient à couteaux tirés. Le 8 février, le gouverneur de la province de Dar es Salaam, Paul Makonda, avait accusé de nombreuses personnes de premier plan d'être impliquées dans un réseau de trafic de drogue. Parmi elles figurait le célèbre pasteur Josephat Gwajima. Depuis, ce dernier a multiplié les attaques contre le gouverneur, l'accusant d'avoir menti sur ses diplômes.

Des accusations pas vraiment du goût de M. Makonda. Dans la nuit du 17 mars, ce proche du président a fait irruption dans les locaux d'une télévision privée. Accompagné de six policiers armés, il a ordonné que soit diffusée une vidéo dans laquelle une femme expliquerait avoir eu un enfant adultérin avec le pasteur.

Les journalistes ont refusé d'obéir, mais, de peur, plusieurs ne se sont pas rendus au travail les jours suivants. Voyant la polémique enfler, y compris dans les rangs de la majorité, le ministre de l'Information a ordonné une enquête.

Mais Nape Nnauye n'a pas eu le temps de rendre ses conclusions. Le président Magufuli a apporté son soutien au gouverneur, avant de limoger son ministre.

En Tanzanie, Reporters sans frontières constate un durcissement vis-à-vis des médias depuis l'arrivée au pouvoir de John Magufuli en 2015. Plusieurs radios ont été suspendues en quelques mois et une dizaine de personnes sont poursuivies en raison de leur positionnement sur les réseaux sociaux.

Tanzanie

Le chef des opérations de paix de l'ONU rend visite aux Casques bleus tanzaniens blessés dans une attaque au pays

Le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies a remercié mercredi les Casques bleus qui… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.