24 Mars 2017

Madagascar/São Tomé and Príncipe: Des Barea de plus en plus ... français !

La victoire des Barea à l'extérieur, plus précisément à Sao Tomé et Principe dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019 au Cameroun, serait-elle un signe pour des lendemains qui chantent ?

On se prend à rêver, mais le retour sur terre offre une autre facette du football malgache qui a de plus en plus recours aux joueurs français de souche dont certains ont même fait une pige en Equipe de France jeunes.

Mais il y aussi des Malgaches qui ont fait de la France leur seconde patrie et qui ont acquis la nationalité française grâce au football.

Le tout offre un nouveau visage des Barea qui bénéficient, pour rester en France, de l'aide des incontournables tels Faneva Ima Andriantsima, l'actuel meilleur buteur de Sochaux Montbéliard avec 15 réalisations, mais aussi de Bapasy Pascal Razakanantenaina qui évolue en CFA2 au FC Arras.

On peut y greffer Zotsara Randriambololona qui a fourbi ses armes en terre française avant d'aller en Belgique où il occupe le poste de milieu récupérateur au RE Virton.

Ferdinand Dafé Ramanamahefa se trouve aussi en France où après un passage presque en catimini au RC Lens, il a pu trouver preneur mais en CFA2 au RC Fléchois soit l'équivalent de la 5e division française, mais c'est mieux que rien.

Le plus verni des « néo-Français » est Njiva Rakotoharimalala, puisque l'attaquant de la CNaPS Sport est aujourd'hui en pourparlers très avancés avec Montpellier Hérault en Ligue 1.

Il faudrait ajouter à cette liste le portier de l'US Créteil du nom de Dabo Ibrahim qui ne figure pas pour l'instant dans la liste pro de ce club peut-être parce qu'il est gardien en équipe réserve.

Bref, on a des Barea qui ne manquent pas d'arguments pour espérer rivaliser avec les grands d'Afrique ou tout au moins se qualifier pour une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 car outre ce beau monde qu'on a cité, le dossier d'aujourd'hui mettra, en plein écran, de nouveaux joueurs professionnels qu'on n'a pas entendu peu ou prou et qui ont finalement accepter d'endosser le maillot malgache.

Franck Beria- Lille

Le latéral droit qui nous manque. A tout seigneur tout honneur, on a appris avec bonheur que le Lillois Franck Beria a finalement accepté de venir.

A 34 ans, ce Malgache originaire du Nord de l'île, mais qui est né à Argenteuil constituerait à coup sûr un pion essentiel des Barea, car il a encore du potentiel surtout que son poste de latéral droit a toujours été le maillon faible des Barea et même des Scorpions.

Depuis Albert Demony du Club M, ce poste qui aurait pu être celui de Bolida si ce dernier, comme Abel Randrianantenaina, n'a pas refusé l'offre de la Fédération.

Beria a d'ailleurs le physique de l'emploi avec 76 kg pour 177cm sous la toise. Et s'il a mis du temps pour accepter l'offre des Barea c'est bien parce qu'il nourrissait l'espoir de faire partie de l'équipe de France.

Une possibilité parmi tant d'autres en fait, car après le doublé, Coupe et championnat, réalisé par Lille en 2011 et ce après avoir été champion de la Ligue 2 avec Metz.

Albert Rafetraniaina- Red Star

Le plus jeune joueur de Ligue 1. La meilleure recrue de Sylvain Razafinirina, l'antenne de la FMF en France, n'est autre qu'Albert Tokinirina Rafetraniaina qui a fait parler de lui en 2012 lorsqu'il avait été le plus jeune joueur de la Ligue 1 sous les couleurs de l'OGC Nice, son second club après celui de ses débuts du Sporting Club Air Bel.

Bien qu'ayant vu le jour le 9 septembre 1996 à Ambohitrony Manjakandriana, Albert Rafetraniana a déjà endossé le maillot de l'équipe de France des moins de 18 ans en 2014.

Une expérience qui ne s'est plus renouvelée même si l'homme a gagné en maturité pour faire aujourd'hui le bonheur du Red Star, un club de la Ligue 2, depuis le 25 janvier 2016.

Ceci expliquant cela, il a finalement dit oui à Sylvain Razafinirina pour venir renforcer les rangs des Barea avec toute son expérience au sein de la ligne défensive.

Dada Raheriharimanana Jean Stéphan - Red Star

Un véritable essuie-glace. Milieu niçois jusqu'en 2016, Dada, le nom inscrit sur son maillot qui ne peut pas contenir son Raheriharimanana évidemment très long en bon Malgache qui se respecte, et à qui on a greffé Jean Stéphan pour faire plus ... français, évolue aujourd'hui au Red Star après avoir fait le bonheur de l'OGC Nice.

A 24 ans, il a encore du jus. Et lui en faut beaucoup pour honorer son travail de milieu récupérateur même s'il est également bon dans un rôle plus défensif malgré un petit handicap taille car il mesure 1m68 pour 64 kg.

Toavina Rambeloson Deba Kely - Us Tourcoing

Un nouveau patron en puissance. Parcours atypique pour Toavina Rambeloson devenu au sein de la dispora malgache à Paris.

Deba Kely, sans doute pour son caractère bien trempé qui fait de lui un patron en puissance, dans le jeu s'entend, au sein de l'AS Malgache, un club qui évolue à la Fédération Sportive et Gymnique de Travail, une sorte de corporation hors fédération française.

Son aura a vite fait le tour des grands clubes au point de le conduire au Red-Star (Ligue 2) où il n'a pas pu malheureusement s'imposer, car on l'a mis pour une période indéterminée à l'équipe réserve.

Une injustice que n'a pas pu supportée ce boursier chinois qui a atterri à Montpellier, la ville mais pas le club, qui a finalement choisi l'US Tourcoing en CFA2 où il n'entend pas s'éterniser, car il a du talent. Du très grand talent comme lui permet un gabarit de footballeur avec ses 181 cm pour 76 kg.

« La frustration au Red Star va me servir à me surpasser pour trouver un grand club », annonce ce jeune homme de 24 ans qui a encore l'avenir devant lui.

Daf Ferdinand Ramanamahefa - RC Fléchois

Le numéro 10 attiré revient. Un passage au RC Lens où Dafé de son vrai nom Ferdinand Ramanamahefa, n'a jamais réussi à convaincre le staff du club nordiste.

Deux ans de galère où le meneur de jeu de Tana Formation a pratiquement touché le fond, au propre commun au figuré, car il a carrément doublé de volume au grand dam de l'encadrement des Barea qui lui faisait encore confiance. Mais pour combien de temps ?

Car autant le dire qu'avec l'arrivée de Arohasina Dax, la concurrence au poste de numéro 10 se corse. Outre sa jeunesse, le tour de contrôle de Fosa Junior a tout pour plaire.

Combatif voire généreux à l'effort, Dax est pour l'instant et théoriquement devant Dafé qui a intérêt, cette fois sans transition, à perdre du poids. C'est la seule voie pour espérer retrouver sa place de titulaire aux Barea et une équipe de Ligue 2, ou même Ligue 1 en France.

Madagascar

Union européenne - Présentation de condoléances à la famille Zafy

La Délégation de l'Union européenne a appris avec tristesse le décès de l'ancien… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.