26 Mars 2017

Algérie: Le pays célèbre "une heure pour la Planète" à travers le territoire national

Alger — La capitale, Alger a éteint ses lumières samedi soir pendant une heure (entre 20h 30 et 21h 30) à l'occasion de la grande manifestation environnementale au monde "une heure pour la planète 2017 ", organisée sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le Wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, en compagnie de Houda Faraoun et Hamid Grine, respectivement ministre de la Poste, des technologies de l'information et de la communicationet ministre de la communication, a donné le feu vert pour l'extinction des lumières de la Grande Poste et ce avec la participation de groupe d'enfants appartenant à des clubs verts ainsi que l'association "Sidra", organisatrice de cet événement.

De nombreux bâtiments officiels et autres sites ont également éteint leurs lumières, parmi eux la Wilaya d'Alger, le Conseil de la Nation, et l'Assemblée populaire nationale, les artères du Boulevard Zighoud youcef ainsi que le Mémorial du martyr (Maqam Echahid).

La manifestation "une heure pour la planète" qui en est à son 12e anniversaire, a été lancée en 2007 à Sydney (Australie) . C'est un évènement mondial auquel la population du monde entier y adhère en éteignant les lumières pour une durée d'une heure. L'Algérie signe de ce fait sa participation à cette manifestation en joignant les pays arabes ayant déjà pris part à l'instar de Dubai et l'Arabie Saoudite.

Algérie

Rabat réagit aux déclarations de Messahel sur le royaume et l'argent du haschich

Le Maroc a annoncé samedi 21 octobre qu'il avait rappelé son ambassadeur en Algérie et qu'il avait… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.