29 Mars 2017

Algérie: Journées d'étude sur la restructuration du secteur de la recherche à Oran

Oran — La restructuration du secteur de la recherche, les statuts des personnels et l'action sociale (œuvres sociales et mutuelles) font l'objet de deux journées d'étude, ouvertes mercredi à Oran.

Organisée par le Syndicat national des chercheurs permanents (SNCP) en partenariat avec le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC), cette rencontre de deux jours regroupe 110 acteurs dans le domaine de la recherche des quatre coins du pays, a indiqué à l'APS le secrétaire général du SNCP, Zoghbi Smati en marge de la cérémonie d'ouverture.

Des chercheurs permanents, des directeurs de centres de recherches, des syndicalistes du domaine de la recherche, ainsi que les personnels de soutien, les gestionnaires et présidents des œuvres sociales, prennent part à ces journées d'étude, a ajouté le même responsable.

Cette rencontre vient en application des recommandations du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, qui a instruit les syndicalistes et les représentants des chercheurs de formuler des propositions pour restructurer le secteur de la recherche, notamment les statuts des personnels et des établissements.

Ces recommandations ont sanctionné une séance de travail ayant regroupé, il y a trois mois, le ministre de tutelle et les syndicalistes de la recherche, qui ont soulevé un nombre de dysfonctionnements après 8 ans d'application des statuts promulgués en 2008, dans l'objectif de les corriger, a rappelé M. Zoghbi.

Ces statuts présentent des dysfonctionnements ayant génèrent parfois des conflits collectifs, a souligné le président du SNCP, notant que certaines catégories du secteur de la recherche ont eu un régime indemnitaire déplorable et que "le moment est venu pour revoir cette situation".

Les travaux de ces journées d'étude ont été marqués par la constitution de trois ateliers, le premier traitant des statuts des chercheurs et du personnel de soutien sur la base de propositions d'amendement émanant de l'ensemble des établissements de recherche.

Le deuxième traite de la restructuration du secteur de la recherche à travers différentes thématiques dont celle ayant trait à l'autorité de la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique sur les établissements de recherche relevant d'autres secteurs tel que l'agriculture.

Le troisième atelier concerne les acquis sociaux (œuvres sociales et les mutuelles, entre autres), a-t-on indiqué ajoutant que les participants formuleront des propositions allant dans le sens d'instauration d'un système de retraite complémentaire et de la création d'une commission nationale des œuvres sociales.

Algérie

L'université de Lomé meilleure que celle d'Alger

Les responsables de l'université de Lomé (UL) peuvent être satisfaits. Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.