29 Mars 2017

Algérie: Tizi Ouzou - Les bibliothèques ne répondent pas à leur vocation

Tizi Ouzou — La plupart des bibliothèques ouvertes dans les communes de la wilaya de Tizi-Ouzou "ne répondent pas" à leur vocation et "ne satisfont pas" les besoins des citoyens, a indiqué mercredi la directrice de la culture.

Nabila Goumeziane s'est réunie avec des maires de la wilaya pour identifier les voies et moyens permettant la redynamisation de ces espaces réalisés dans le cadre du fonds commun des collectivités locales (FCCL) et les programmes communaux de développement (PCD), a estimé que ces structures devront rayonner sur la région en contribuant à l'épanouissement de l'activité culturelle.

Devant la dizaine de P/APC qui ont répondu à l'appel, la première responsable du secteur a reconnu l'existence d'un manque de personnel encadreur au niveau des bibliothèques communales, comme au niveau de la bibliothèque principale de lecture publique qui a atteint les 1500 adhérents en l'espace de quelques mois.

Une situation qui n'explique pas pour autant le manque d'activités dans ces lieux qui peuvent être d'un grand apport pour les populations rurales dans les zones reculées en contribuant à la création d'une dynamique culturelle, a-t-elle soutenu.

"Ce sont des projets réalisés et équipés en matériel et en ouvrages à coût de milliards. On ne peut pas les abandonner pour des contraintes qui, pour la plupart, peuvent être prises en charge par les APC ou la direction de la culture.

C'est dans cette optique que nous devons débattre des problèmes pour dégager les solutions et aboutir à une réactivation de ces structures", a-t-elle signalé.

Elle a rappelé dans ce sillage que 45 bibliothèques communales sur les 67 réalisées sont complètement équipées et dotées d'ouvrages, au moment où l'opération est en cours pour le reste des établissements.

Sur une préoccupation liée au manque de qualification du personnel détaché par les APC au niveau des bibliothèques, Mme Goumeziane s'est engagée à organiser des cycles de formation au niveau de la bibliothèque principale en vue de donner des notions de base sur la gestion et le fonctionnement de ces espaces.

Une demande a, par ailleurs, été introduite dans le cadre du pré-emploi en vue de doter certaines structures en encadreurs et permettre ainsi leur fonctionnement, a-t-elle fait savoir.

Les représentants de certaines bibliothèques qui ont pris part à la rencontre, à l'instar de celles d'Azeffoun et Mizrana, ont soulevé des contraintes liées au manque d'accompagnement des autorités municipales dans l'organisation d'activités culturelles initiées dans différentes occasions.

Les présents ont évoqué également l'absence de moyens de chauffage dans ces établissements ce qui empêche leur exploitation pendant la saison hivernale.

A ce sujet, Nabila Goumeziane a rassuré que le chauffage a été introduit comme un sixième lot dans le cahier des charges pour les bibliothèques qui ne sont pas encore équipées. Pour celles qui sont déjà opérationnelles, elle a parlé de la probabilité de lancer des avis d'appels d'offre individuels pour chaque établissement.

Algérie

Rabat réagit aux déclarations de Messahel sur le royaume et l'argent du haschich

Le Maroc a annoncé samedi 21 octobre qu'il avait rappelé son ambassadeur en Algérie et qu'il avait… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.