1 Avril 2017

Afrique: Maroc - Côte d'Ivoire: Trois bateaux de guerre mouillent dans les eaux ivoiriennes

Que cherche finalement Rabat ? Après avoir opéré une montée en puissance dans des secteurs stratégiques comme les banques, les mines, la téléphonie, l'assurance et l'immobilier, voilà que le Roi Mohamed VI vise nos mers maintenant.

Une troisième voie royale pour Rabat d'investir les côtes africaines maritimes pour boucler la boucle de son Plan Marshall cloné sur l'ancien dirigeant libyen, Mouamar Khadafi, au Sud du Sahara. Des informations exclusives en possession de Confidentiel Afrique renseignent que trois bateaux de guerre marocains sont présentement dans les eaux ivoiriennes. Quelles sont les réelles motivations de cette présence de bateaux navals en haute mer abidjanaise ? T

out porte à croire que l'agressivité du Roi Mohamed VI commence à agacer et déranger certaines chancelleries occidentales et palais africains dans leur style et méthode d'intervention qualifiée d'hypertrophie. Cela confirme sans doute le choix du Maroc de se positionner comme le premier opérateur économique en Afrique de l'ouest et premier allié de ses partenaires dans le renseignement militaire naval.

oSelon nos informations, ces trois bateaux de guerre marocains sont postés au grand moulin d'Abidjan vers la direction Générale du port-autonome d'Abidjan. Le hic est que les autorités ne veulent rien entendre, comprendre et voir de ce qui se joue dans les eaux ivoiriennes.

Maroc

Nouveau régime de change du dirham - Les autorités marocaines se veulent rassurantes

Quatre jours après l'entrée en vigueur du nouveau régime de change du dirham au Maroc, les… Plus »

Copyright © 2017 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.