6 Avril 2017

Afrique de l'Est: Intégration sous-régionale - Le Kenya et l'Ouganda bientôt liés par une route

La Banque africaine de développement annonce le déblocage d'une enveloppe de 151 milliards de F pour la construction d'une voie terrestre reliant les deux pays.

La Banque africaine de développement (BAD) annonce le déblocage d'une enveloppe de 253 millions de dollars, environ 151 milliards de F, destinée au financement d'un projet de construction d'une route entre le Kenya et l'Ouganda. Ledit projet devra lier à terme les localités de Kapchorwa-Suam, côté ougandais et Suam-Kitale, côté kényan. De part et d'autre de la frontière, les autorités saluent l'approbation de ce financement qui devra contribuer à la réduction de la durée de voyage d'un peu plus de 5h30 mn à 2h sur cet itinéraire long de 118 km.

Cette route devra faciliter et redynamiser les échanges commerciaux entre les deux Etats. Du côté de la BAD, l'on salue la mise en œuvre de ce projet présenté comme intégrateur pour la sous-région. Côté ougandais, l'infrastructure sera financée à 89% du coût total et côté kényan à 88%. «Cette intervention entre aussi dans la ligne de la stratégie décennale de la Banque africaine de développement, en contribuant à l'intégration des pays de l'Afrique de l'Est, en améliorant la qualité de la vie et en fournissant des facilités socio-économiques pour les populations de la zone concernée», a affirmé Amadou Oumarou, directeur des infrastructures, des villes et du développement urbain à la BAD.

Kenya

Présidentielle au Kenya - Des ambassadeurs étrangers se mobilisent

C'est une semaine toute particulière qui a commencé au Kenya avec en principe une élection bis, ce… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.