6 Avril 2017

Cameroun: Accélération de la croissance - Les propositions de la Banque mondiale

Construction des infrastructures, amélioration de la productivité sont entre autres pistes que recommande le mémorandum économique du Cameroun 2016.

Pour la Banque mondiale, le Cameroun devrait mettre beaucoup plus l'accent sur la productivité pour accélérer sa croissance et être émergent en 2035. Il est aussi question de l'accumulation des facteurs infrastructures. Notamment la construction des routes, ponts et chemins de fer. Ce qui permettrait à l'économie de croître. L'institution financière recommande aussi la piste de la prise en compte des facteurs de production, en l'occurrence le capital et le travail.

Elle fait observer que si les ressources sont allouées dans les secteurs les plus dynamiques, il y aura beaucoup plus d'impact sur la croissance. Le troisième élément qui fera booster la croissance se trouve être l'innovation sur la productivité. Ces explications contenues dans le mémorandum économique 2016 ont été exposées hier à Yaoundé par Souleyman Coulibaly, économiste en chef de la Banque Mondiale au Cameroun. Pour que cela soit possible, il a indiqué qu'il faudra un certain nombre de reformes, une certaine manière de faire les choses. Notamment la capacité managériale de l'administration publique et du secteur privé.

Sans oublier l'implication de la société civile. D'après Souleyman Coulibaly,, chaque gouvernement a son approche spécifique par rapport aux études élaborées par l'institution. « Nous constatons tout de même que ces rapports sont généralement bien reçus et l'administration à son niveau essaie de voir les pistes d'engagement avec la Banque mondiale », explique-t-il. Encore que, la Banque Mondiale n'écrit pas que des rapports. Elle est également engagée dans le financement des projets. « Tous les trois ans, nous discutons avec le gouvernement des domaines d'intervention», soutient l'économiste en chef. Le mémorandum économique est un rapport analytique que la Banque mondiale élabore tous les cinq ans dans tous les pays avec lesquels elle travaille.

Cameroun

Le dur combat des familles des victimes un an après la catastrophe ferroviaire d'Eséka

Le 21 octobre 2016 le déraillement d'un train provoquait la mort de 79 personnes au Cameroun. Un an après… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.