6 Avril 2017

Afrique: Cameroun/Maroc - 300 MW d'électricité attendus de Makay

Le sujet était au menu d'une audience accordée hier par le ministre de l'Eau et de l'Energie à l'ambassadeur du Maroc au Cameroun.

Le Cameroun et le Maroc signent le 13 avril prochain à Yaoundé des termes de référence pour la construction d'un barrage hydroélectrique à Makay dans le bassin du Nyong. Le Cameroun sera représenté à cette cérémonie par le ministère de l'Eau et de l'Energie et la société Energy of Cameroon (ENEO), alors que la société Platinum, partenaire du groupe américain Boxton, représentera le royaume chérifien. Ce projet dont les études sont en cours devra produire à terme 300 Mégawatts (MW) d'électricité.

Telle est la quintessence de l'audience accordée hier par le ministre de l'Eau et de l'Energie, Basile Atangana Kouna, au nouvel ambassadeur du Maroc au Cameroun, Mostafa Bouh. Au cours de leurs échanges, les deux hommes ont également fait le tour de la coopération entre les deux pays. «Une coopération fructueuse», dira Basile Atangana Kouna. Surtout dans le secteur de l'eau piloté par la Camerounaise des eaux (CDE), filiale de l'Office national de l'eau potable (ONEP) du Maroc. Au sortir de l'audience, le diplomate marocain s'est dit satisfait de cette première rencontre avec le ministre de l'Eau et de l'Energie. «Le Cameroun est un très beau pays et agréable à vivre. Il y a tout ce qui manque à quelqu'un qui veut se reposer et qui veut bien travailler», a affirmé Mostapha Bouh.

Maroc

Mounir Obbadi - Le Marocain proche du Raja Casablanca

Mounir Obbadi est actuellement à Casablanca pour y effectuer un test avant l'ouverture du mercato hivernal en fin… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.