6 Avril 2017

Sénégal: Coopération sino-sénégalaise - Le manque de compréhension et de communication, une menace

Dans le cadre de la coopération sino-sénégalaise, le chiffre d'affaires en matière de commerce a atteint le plus haut niveau de l'histoire. Toutefois, un manque de compréhension et de communication pourrait entamer les rapports entre les entreprises locales et les commerçants chinois. L'ambassadeur de la République de Chine au Sénégal, Zhang Xun, en a fait le point lors d'une conférence diplomatique sur «Les relations sino-africaines» qu'il a aminée hier, mercredi 05 avril, au Centre Confucius de l'UCAD II.

L'ambassadeur de la République de Chine au Sénégal, Zhang Xun, a animé une conférence diplomatique sur «Les relations sino-africaines» hier, mercredi 05 avril, au Centre Confucius de l'UCAD II. Un prétexte pour la représentation diplomatique chinoise au Sénégal de vanter l'excellence de la coopération entre la République de Chine et le continent Africain. Pour ce qui est du cas spécifique du Sénégal, M. Xun estime que la coopération entre les deux pays est au meilleur moment de l'histoire. «Des entreprises chinoises ont financé et exécuté des projets comme la construction du parc sportif sur la corniche de Dakar, la rénovation des écoles maternelles, des dons de riz aux sinistrés de Kaolack après les inondations. Le chiffre d'affaire en matière de commerce a atteint le plus haut niveau de l'histoire. Cependant, un manque de compréhension et de communication pourrait être à l'origine de désaccord entre les entreprises locales et les commerçants chinois», a-t-il soutenu.

LA CHINE, LE PLUS FIDELE PARTENAIRE DE L'AFRIQUE

A l'échelle continentale, «la Chine était l'amie la plus sincère de l'Afrique dans la cause de l'indépendance et de la libération. Aujourd'hui, elle sera le plus fidèle partenaire de l'Afrique», a révélé Zhang Xun, ambassadeur de la République de Chine au Sénégal qui s'exprimait lors de la conférence diplomatique organisée par le Centre d'Etudes en Relations Internationales et Stratégiques (CERIS) l'Ecole Doctorale des Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion (ED/JPEG). Selon Zhang Xun, «ce partenariat sera axé sur l'accélération de la modernisation agricole, l'industrialisation et le renforcement de capacités d'auto-développement».

A cet effet, lors du sommet du Forum sur la Coopération Sino- Africaine (FCSA) à Johannesburg en 2016, la Chine a dégagé une aide financière d'un montant de soixante milliards (60.000.000.000) de dollars pour accompagner le continent africain dans son développement. Il a invité, à ce propos, les pays africains à travailler main dans la main pour ouvrir une nouvelle ère de «coopération gagnant-gagnant» et de «développement partagé». A en croire Zhang Xun, l'Afrique est le continent le plus prometteur, avec la plus rapide croissance économique dans le monde. Et, dit-il, la Chine, dans son action extérieure, considère l'Afrique comme la «base de la base».

Sénégal

Engagement des diplomates pour des fonds pour le Dividende démographique

Les ambassadeurs africains accrédités à Dakar vont sensibiliser les Partenaires Techniques et… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.