6 Avril 2017

Afrique: Coupe africaine de la Confédération - AC Léopards-Mbabane Swallows ce dimanche à Dolisie

Comme en 2012, 2014 et 2015, les Fauves du Niari passeront par le tour de cadrage pour valider leur place dans la phase de poules de la Coupe africaine de la Confédération

Les Léopards affrontent ce dimanche au stade Denis-Sassou-N'Guesso à Dolisie, Mbabane Swallow du Swaziland en match aller du tour de cadrage. Ce tour met aux prises les éliminés de la Ligue africaine des champions face aux 16 qualifiés issues des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération. L'enjeu : la qualification pour la phase de poule de la C2. À défaut de la Ligue des champions, l'Athlétic club Léopards, l'unique représentant congolais resté en lice peut se contenter de la Coupe de la Confédération. À condition de mieux négocier cette double confrontation. Devant Mbabane du Swaziland, les hommes de Rémy Ayayos Ikounga ont des statistiques à leur avantage. Car en trois essais, ils ont connu 100% de réussite.

C'est pour la 4e fois en effet que les vainqueurs de la 9e édition de la Coupe de la Confédération sont soumis à cette épreuve. Ils l'ont d'ailleurs découvert en 2012, l'année de la consécration. Aux prises au Mas de Fès alors tenant du titre, les Léopards s'inclinaient 0-1 à Fès avant de l'emporter au retour 2-0 à Dolisie. Et puis s'en est suivi un passé glorieux. Deux ans après, les vert et blanc réussissent un deuxième test devant Medeama SC du Ghana. Les Fauves du Niari gagnent la première manche à Dolisie 2-0 avant de s'incliner à Takoradi sur ce score identique. Mais la loterie des tirs au but qualifie les Congolais. L'histoire s'est ensuite répètée en 2015 devant Warri Wolves du Nigeria. Vainqueurs à Dolisie 3-0, les Léopards s'inclinent à Warri 1-3. Pour la 4e tentative, cette réussite va-t-elle coller à la peau des Léopards ? le début de réponse le 9 avril.

Eliminés en seizièmes de finale de la Ligue des champions par le club éthiopien de Saint George, les Léopards n'ont pas montré grand chose cette année. En quatre matches de la coupe d'Afrique disputés cette saison, le club dolisien n'a marqué que deux buts (un sur penalty à Dolisie et un autre au Cameroun) contre cinq buts encaissés. Une moisson très faible comparée à ses prestations antérieures (10 buts en 4 matches en 2010, 4 buts en 4 matches en 2011, 7 buts en quatre matches en 2012 , 6 buts en 4 matches en 2013, 6 buts en 4 matches également en 2014 puis 3 buts en 4 matches en 2015). Pour la séance de rattrapage, les Léopards doivent élever leur niveau de jeu et surtout retrouver leur efficacité devant les buts en vue d'atteindre l'objectif de la qualification.

En face, une équipe de Mbabane Swallows a aussi envie de marquer l'histoire. Après plusieurs échecs lors des tours préliminaires, l'équipe portant le nom de la capitale de Swaziland a grandi. Elle a respectivement éliminé au tour préliminaires Opara United du Botswana après s'être imposée en aller et retour ( 1-0 au Botswana et 3-2 à domicile). Au tour suivant, elle a éliminé Azam FC de Tanzanie en s'inclinant à l'aller 0-1 avant de gagner la manche retour à Mbabane 3-0. En deux matches disputés chez elle, cette équipe a réussi à inscrire 6 buts soit trois par match. Les Fauves sont donc avertis. Car l'avenir du football congolais est entre leus mains.

Swaziland

Découvrez chacune des 14 épouses du roi Mswati III de la Swaziland

Le roi du Swaziland a 14 épouses. Qui sont-elles ? Sont-elles des défenseuses de l'égalité… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.