11 Avril 2017

Niger: Un mort dans des heurts entre étudiants et policiers lundi

Photo: Facebook
Salle de cours à Niamey

Un étudiant serait décédé ce lundi après avoir reçu des coups, selon l'Union des scolaires nigériens qui s'est procuré le constat de décès, en marge de violentes manifestations entre étudiants et forces de l'ordre. Le ministre de l'Enseignement supérieur, joint par RFI, ne confirme pas pour l'instant ce décès, mais assure qu'une quinzaine de policiers ont été blessés dans les échauffourées de ce lundi 10 avril.

Au Niger, les heurts entre étudiants et policiers ont fait un mort, ce lundi 10 avril. C'est l'Union des scolaires nigériens qui l'annonce, constat de décès à l'appui. Il s'agit d'un étudiant en troisième année de sciences humaines. Il serait décédé lundi après-midi, après avoir reçu des coups.

Joint par RFI, le ministre de l'Enseignement supérieur ne confirme pas pour l'instant ce décès, mais assure qu'une quinzaine de policiers ont été blessés dans les échauffourées.

Le campus de l'université Abdou Moumouni est fermé jusqu'à nouvel ordre. C'est ce qui a été décidé par les autorités suite aux manifestations de ce lundi.

Cette fermeture concerne les logements étudiants et le restaurant. Mais les cours ne sont pas affectés par cette décision, assure le ministre Mohamed Ben Omar qui se veut rassurant et promet qu'il n'y aura pas d'année blanche.

En savoir plus

Violents affrontements entre étudiants et police à Niamey

Au Niger, le campus universitaire de Niamey est fermé jusqu'à nouvel ordre. Ainsi en a… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.