12 Avril 2017

Congo-Kinshasa: «Pays mort» - Le Rassemblement salue le courage du peuple congolais

communiqué de presse

Après l'appel à manifester pacifiquement lancé au peuple congolais et respecté sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo pour soutenir l'accord du 31 décembre 2016 et dénoncer l'initiative unilatérale de Monsieur Kabila et son camp de le violer délibérément.

1. Le Rassemblement félicite la population congolaise, de Kinshasa et des provinces d'avoir répondu massivement à son appel à manifester ce lundi 10 avril 2017 ;

2. Le Rassemblement considère que, malgré l'interdiction et de déploiement massif des forces de l'ordre par les autorités a pouvoir, son objectif de paralyser la ville de Kinshasa et les grandes villes de province a été largement atteint ;

3. Le Rassemblement exprime à nouveau sa ferme désapprobation de la nomination de Monsieur Bruno Tshibala comme Premier Ministre en violation de l'Accord du 31 décembre 2016 et de la résolution 2348 du Conseil de Sécurité.

4. Le Rassemblement demande une fois de plus à Monsieur Joseph Kabila d'appliquer, sans délai et dans son intégralité, cet Accord, signé par toutes les composantes politiques et de la société civile.

L'Accord de la Saint Sylvestre est, en effet, la seule source de légitimité l'unique voie de retour à la légalité constitutionnelle dans notre pays, en l'absence ries élections démocratiques;

5. Le Rassemblement remercie la France, la Belgique, le Royaume-Uni,

l'Union Africaine, l'Union Européenne, le conseil de Sécurité Nations Unies ainsi que l'ensemble de la Communauté pour leur position très claire en faveur de l'application rapide l'accord du 31 décembre 2016 dans toutes ces clauses ;

6. Le peuple congolais apprécie aussi à sa juste valeur le soutien les manifestations de solidarité de la communauté internationale à égard, notamment à travers la résolution 2348 du Conseil de des Nations Unies.

7. Le Rassemblement dénonce les nombreuses arrestations manifestants dans les différentes villes de la République à l' manifestations pacifiques de ce jour et exige leur immédiate;

8. Il dénonce également les entraves répétées dressées par Gouvernement notamment par des voies de fait, contre l'exercice de liberté de manifestation, chaque fois que celle-ci est organisée !'opposition, en violation flagrante de la Constitution et des lois la République;

9 Le Rassemblement estime que plus que jamais, les efforts de doivent être conjugués pour obtenir l'application de l'Accord de Saint Sylvestre, seule voie qui amènera la RDC aux élections libres,

crédibles, transparentes et pacifiques au plus tard le 31 2017, en vue de l'alternance démocratique à laquelle profondément le peuple congolais.

10. A cet effet, le Rassemblement réitère l'appel pressant qu'il lancé à Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies dans lettre lui adressée le 05 avril en cours, de s'y impliquer sans et activement par ses bons offices.

11. En attendant, le Rassemblement invite le peuple congolais à mobilisé et vigilant pour poursuivre sans relâche les pressions sur pouvoir jusqu' à ce que l'Accord du 31 décembre 2016 intégralement appliqué et les élections soient organisées dans conditions convenues. Les prochaines actions seront endéans 48 heures.

Fait à Kinshasa, le 10 avril 2017

Pour le du Rassemblement

Le Président du Conseil des Sages Pierre Lumbi Okongo

Congo-Kinshasa

Le camp de Kabila disqualifie la Cenco

Le porte-parole de la majorité présidentielle en République démocratique du Congo, Alain… Plus »

Copyright © 2017 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.