13 Avril 2017

Afrique: Afrobasket 2017 - Le Congo désiste à 4 mois de la compétition

Photo: Fibafrique
Afrobasket 2015 en Tunisie

Le Congo met la FIBA Afrique dans de beaux draps. A 4 mois de la tenue de l'Afrobasket 2017 (19 au 30 août à Brazzaville), le pays annonce son désistement. On annonce des raisons économiques et sociales pour les raisons de ce retrait.

La Fédération internationale de basketball va devoir se trouver un autre pays pays pour abriter la compétition.

Sur le terrain, tout allait pourtant bien. Il ne restait plus que 3 qualifiés dont deux wild cards (invitations) et un ticket à déterminer entre l'Afrique du Sud et le Zimbabwe pour compléter le tableau des pays qualifiés.

Le Cameroun, le Nigéria, le Congo (en organisateur), la République démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, le Maroc, le Mozambique, la Tunisie, l'Égypte, l'Ouganda, l'Angola, le Mali et le Sénégal avaient déjà leur sésame.

Congo-Brazzaville

Biens mal acquis - Le camp Sassou-Nguesso contre-attaque

Julienne Sassou-Nguesso l'une des filles président congolais, et son époux, Guy Johnson, ont… Plus »

Copyright © 2017 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.