14 Avril 2017

Tanzanie: Le pays approuve l'extradition vers les Etats-Unis d'un baron de la drogue

Un tribunal tanzanien a ordonné l'extradition vers les États Unis d'un baron de la drogue. L'homme, un Tanzanien de 44 ans, est accusé d'être à la tête d'un réseau mondial de trafic de cocaïne et d'héroïne.

Ali Khatib Haji Hassan, surnommé Shikuba, de nationalité tanzanienne, est recherché par les Etats-Unis. Depuis 2016 les Etats-Unis l'ont qualifié d'« important baron de la drogue à l'échelle internationale ». Il fait l'objet ainsi que deux de ses associés d'une demande d'extradition qui vient d'être examinée par un tribunal de Dar es Salaam.

Les Américains le soupçonnent du commerce illégal de « cargaisons de plusieurs tonnes de cocaïne et d'héroïne vers l'Afrique, l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord via son organisation de trafic de drogue basée en Afrique de l'Est ». Selon le Trésor américain, il obtenait de grandes quantités d'héroïne au Pakistan et en Iran et la cocaïne en Amérique du Sud.

Selon les autorités américaines, à partir de 2006, il aurait ordonné aux membres de son organisation d'envoyer des cargaisons de drogue vers des destinations incluant la Chine, l'Europe, l'Amérique du Nord, ainsi que l'Afrique.

Il serait aussi le « principal fournisseur des trafiquants de drogue basés en Tanzanie qui recevaient régulièrement des cargaisons de plusieurs centaines de kilos d'héroïne », précise le communiqué des autorités américaines. En attentant son extradition vers l'Amérique, Ali Khatib Haji Hassan et ses deux associés restent détenus en Tanzanie.

Tanzanie

Le Président de la République se réunit avec des acteurs politiques et des citoyens de Dar Naîm

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a tenu lundi une réunion avec les… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.