14 Avril 2017

Afrique de l'Est: Un génocide en cours au Soudan du Sud?

Dans un rapport publié début mars, l'ONU affirmait que le Soudan du Sud est au bord du génocide et est déjà le théâtre d'un nettoyage ethnique. Un conflit qui a déjà poussé 1,6 million de personnes à fuir le pays. La moitié a trouvé refuge en Ouganda. A peine arrivés, ils témoignent des atrocités.

Betty vient de traverser dans la brousse à Busia. Par un point de passage informel, car les frontières officielles sont contrôlées par le gouvernement. Son enfant joue avec un paquet de gâteaux distribués par les humanitaires. Encore sous le choc, elle décrit les meurtres systématiques de l'autre côté de la frontière.

« Cet endroit n'est pas bon. Mon mari a été enlevé par ces Dinkas. Ils tuent les gens là-bas au Soudan du Sud. Ils font du porte-à-porte pour trouver les gens. C'est pourquoi nous sommes partis. »

Cette autre femme est arrivée avec 14 enfants, les siens et ceux de sa sœur. Son dernier tète en chouinant. Elles ont décidé de partir, car l'armée recherche les petits garçons.

Tuer autant que possible

« Ces gens s'ils vous trouvent avec un tout petit enfant comme celui-ci ils vous demandent est-ce que c'est une fille ou un garçon ? Si tu dis une fille, c'est bon tu peux y aller. Si c'est un garçon, ils veulent le tuer. Parce qu'ils disent que ce garçon dans le futur est celui qui se battra contre lui. Le SPLA n'est pas bon du tout. Ils sont en train de tous nous tuer. »

Les témoignages se suivent, plus horribles les uns que les autres. Un soldat de l'armée régulière qui a fait défection affirme avoir reçu des ordres : tuer autant que possible.

Ces gens s'ils vous trouvent avec un tout petit enfant comme celui-ci ils vous demandent est-ce que c'est une fille ou un garçon ? Si tu dis une fille c'est bon tu peux y aller. Si c'est un garçon, ils veulent le tuer. Parce qu'ils disent que ce garçon dans le futur est celui qui se battra contre lui. Le SPLA n'est pas bon du tout. Ils sont en train de tous nous tuer.

Sud-Soudan

Les festivités de l'indépendance annulées faute d'argent

Faute d'argent, le Soudan du Sud ne célébrera pas, pour la deuxième année… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.