17 Avril 2017

Sénégal: Naturalisation de 28 tirailleurs sénégalais à l'Élysée

Photo: Présidence de la république française
Cérémonie de naturalisation des tirailleurs Sénégalais, samedi 15 avril 2017 à l'Elysée.

François Hollande apporte un maillon supplémentaire à l'Histoire liant la France à l'Afrique

Le président français, François Hollande, a naturalisé samedi, 28 anciens "tirailleurs sénégalais" dont: 23 Sénégalais; 2 Congolais; 2 Centrafricains et un Ivoirien, qui avaient combattu dans les rangs de l'armée française en Indochine ou en Algérie avant de perdre leur nationalité à l'indépendance des colonies africaines en 1960.

"Aujourd'hui, je pose un nouveau principe: ceux qui se sont battus pour la France et qui font le choix d'y vivre doivent pouvoir devenir Français", a déclaré François Hollande, reconnaissant qu'il avait "fallu mener un long combat pour que la France consente enfin à réparer cette injustice".

L'Afrique a fourni à la France plus de 200.000 tirailleurs sénégalais qui ont servi sous la bannière tricolore lors de la Première guerre mondiale, 150.000 pour la Seconde et 60.000 en Indochine, selon l'historien Julien Fargettas.

La naturalisation des derniers soldats africains est symbolique. Elle réintègre ces derniers dans la mémoire collective nationale. Mais elle ne répare pas les injustices subies par ces soldats de l'ombre, dont les pensions de retraite furent très sous-estimées par rapport à leurs homologues français.

Cette initiative de la naturalisation des derniers tirailleurs sénégalais n'est pas une initiative heureuse des autorités françaises. Elle est plutôt l'oeuvre d' AÏssatou Seck, petite fille d'un tirailleur, jeune socialiste, qui a recueilli 60 000 signatures pour une pétition adressée à l'Elysée et François Hollande y a été favorable pour ses dernières actions de son mandat.

En savoir plus

Des anciens combattants africains retrouvent la nationalité française

Le président François Hollande a procédé samedi à Paris à la naturalisation de… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.