18 Avril 2017

Maroc: Clôture du Festival international de Merzouga aux rythmes de la musique amazighe

Le rideau est tombé, dimanche, sur la 5ème édition du Festival international des musiques du monde de Merzouga, avec des rythmes de la musique amazighe à la grande joie du public venu savourer les sonorités musicales au pied des plus majestueuses dunes du Maroc.

Lors de cette soirée, les groupes "Daraa Tribes", "Oudaden", "Free life" et "Amazigh Blues" se sont succédé sur scène pour interpréter avec brio des chants variés du répertoire amazigh, des prestations ayant séduit les festivaliers de cet événement culturel qui se veut un creuset artistique et culturel pour toute la région.

Organisée du 13 au 16 avril par l'Association saharienne pour le développement touristique et culturel, cette manifestation culturelle a connu la participation d'artistes et de musiciens du Maroc, mais également d'Espagne, de France et de pays africains.

Placée sous le thème "La biodiversité est notre richesse", cette 5è édition a invité le public à découvrir un large éventail de rythmes et d'instruments musicaux et à voyager à travers une mosaïque de cultures et de coutumes qui ont en commun le désert et son étendue.

Parmi les groupes et artistes ayant pris part au festival figurent Merzouga Drums, D'Jazz Flamenk (Espagne), Africain Roots, Majid Bekkas, Sagazic (France), Gnaoua Khemlia, Imidiwan, Laouma, Mouloud El Meskaoui, Bobo, Diese & Secret Colors (Sénégal, Cameroun, Côte d'Ivoire), Simo Lagnnawi, Amazigh Blues, Free Life, Daraa Tribes et Oudaden.

Maroc

Tension entre le Maroc et l'Algérie à propos d'un groupe de migrants

Nouvelle montée de tension entre le Maroc et l'Algérie. Cette fois, à propos d'une cinquantaine de… Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.