18 Avril 2017

Cameroun: Communiqué - Le MRC se réjouit de l'attention portée enfin par les Nations Unies à la crise Anglophone.

A la suite de la visite de l'Ambassadeur François LOUNCÉNY FALL, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Afrique Centrale, relative à la crise dans les Régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-ouest du Cameroun, et de sa déclaration lors de la conférence de presse qu'il a tenue à Yaoundé le 12 avril 2017, le MRC se réjouit de l'attention portée enfin par les Nations Unies à cette crise qui perdure et qui compromet la paix et stabilité de notre pays.

Le MRC considère que les mesures techniques prises récemment par le Gouvernement vont dans le bon sens et exhorte à son tour le Gouvernement à les mettre effectivement et entièrement en œuvre sans délai.

Mais, le MRC estime que ces mesures techniques ne peuvent suffire à régler durablement le problème politique de fond, sous-jacent, qui revient périodiquement et qui est bien connu des autorités de notre pays. Ce problème porte sur la nécessité de la mise en œuvre concrète d'un certain degré d'autonomie permettant aux Régions concernées de préserver leur spécificité culturelle héritée de la "colonisation" et, au-delà, à toutes les Régions du Cameroun de gérer leurs propres affaires et, de la sorte, de promouvoir leur développement économique et social.

Le MRC réitère et appuie la demande de libération de toutes les personnes arrêtées dans le cadre de cette crise, ainsi que le rétablissement complet de l'internet au delà de l'Université et de certaines administrations. Ces mesures, qui constitueraient un important geste d'apaisement, permettraient sans aucun doute la reprise normale des activités dans les Régions anglophones, en particulier la reprise des activités scolaires dont la perturbation ou l'arrêt compromettent l'avenir de la jeunesse camerounaise scolarisée dans cette partie du pays.

Il y a un temps pour tout : un temps pour la discorde et les affrontements et un temps pour l'apaisement et la concorde ; un temps pour la colère et les invectives et un temps pour la tolérance et les retrouvailles fraternelles.

Comme pour toutes les questions concernant notre pays et son peuple, le MRC n'a cessé d'œuvrer modestement à la recherche des solutions les meilleures à la résolution de cette crise, sans préjugés, par les réponses les plus appropriées au regard des attentes des populations anglophones et dans l'intérêt supérieur de la nation camerounaise. Telle est sa conception de la responsabilité politique.

Cameroun

Boxe - Le pays champion d'Afrique

Grâce au titre glané au Congo dimanche dernier avec six médailles en or, deux en argent et une en… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.