18 Avril 2017

Burkina Faso: Période de canicule - Enfants et personnes âgée à mettre à l'abri

Il fait extrêmement chaud ces derniers temps à Ouaga et dans bien d'autres régions du Burkina. Le mercure monte parfois à 42 degrés. C'est même la canicule. Les journées comme les nuits sont éprouvantes. Outre les malades, les enfants et les personnes âgées sont les plus irritables pendant la chaleur, les premiers ne sachant toujours pas manifester leur état et les seconds n'ayant plus la force et surtout le réflexe de prendre soin d'eux-mêmes. Comment s'occuper des enfants et des personnes âgées en temps de canicule ? Quelles sont les précautions à prendre pour les mettre à l'abri ? Les conseils du docteur Madibèlè Kam, Pédiatre à l'hôpital pédiatrique Charles-de-Gaulles, et de Joseph Zombra, Infirmier au Centre Delwendé de Sakoula.

Une mère désemparée par les pleurs incessants de son bébé, qui faisait par ailleurs une forte fièvre, le conduit d'urgence à l'hôpital. Dès que le médecin les reçoit dans son bureau climatisé, la fièvre se met à baisser et l'enfant se tait. Cette anecdote, on peut la lire sur la page facebook de l'hôpital Yalgado, publiée pour rappeler aux parents les précautions à prendre vis-à-vis des enfants en temps de chaleur.

Une autre mère raconte que dès son réveil sa fille de 2 ans, qui ne parle pas encore, s'est mise à la tirer avec insistance vers le réfrigérateur. Convaincue que c'est une boisson sucrée que la petite voulait se faire servir tôt le matin, la maman refuse de satisfaire sa demande malgré ses pleurs. L'enfant finit par se tourner vers sa grand-mère qui ne se fait pas prier pour lui ouvrir le frigo. C'est alors, à la surprise générale, qu'au milieu des différentes boissons, la petite pointa du doigt le bidon d'eau. C'est d'un trait qu'elle boira d'ailleurs le verre qui lui a été servi, laissant la maman toute confuse.

Selon le docteur Kam Madibèlè, Pédiatre à l'hôpital pédiatrique Charles De Gaule, s'il y a bien une erreur à ne pas commettre en temps de chaleur, c'est de ne pas donner à boire aux enfants. Sa prescription, à cet effet, est toute simple : donnez régulièrement à boire aux enfants sans qu'ils en manifestent le besoin. A défaut, les parents doivent être vigilants face à quelques signes que l'enfant pourrait présenter quand il a soif. L'un d'eux, a souligné le docteur, c'est la fréquence des urines : l'enfant va uriner beaucoup moins que par le passé. Mais il n'est pas conseillé d'attendre de voir un quelconque signe avant de prendre les précautions, car, a-t-il justifié, lorsque les signes apparaissent, cela signifie que la quantité liquidienne dont l'organisme a besoin n'est pas suffisante.

De plus, lorsque le rythme des urines diminue, l'organisme aura tendance à garder le peu d'eau qu'il a. Les urines vont alors devenir concentrées et leur émission douloureuse. «Ces derniers temps, nous recevons en consultation beaucoup d'enfants qui ont mal quand ils veulent uriner, mais cela est simplement dû au fait qu'ils ne boivent pas assez d'eau», a relevé docteur Kam avant d'ajouter : «Au-delà des urines concentrées, un précipité de certains ions comme le calcium peut même se produire et provoquer quelques calculs au niveau urinaire et rénal».

De l'eau, sans modération

Mais que faire face aux enfants insatiables d'eau ? Pour le Dr Kam, il faut leur donner à boire sans limite, toujours leur donner à boire quand ils le réclament. «Il n'y a pas mieux organisé que le corps humain. Lorsque la température extérieure est élevée, le corps attire naturellement l'eau, c'est l'expression de l'organisme», a-t-il fait savoir.

Est-il permis en ces temps de forte chaleur de donner exceptionnellement de l'eau à boire aux bébés (les 0 à 6 mois) allaités exclusivement au sein ?

Non, répond d'un ton catégorique notre pédiatre avant d'ajouter : les bébés n'ont pas besoin d'eau. Le lait maternel contient plus de 90% d'eau et lorsque la tétée se fait correctement, le nourrisson a suffisamment d'eau et n'a pas besoin d'autre apport avec le risque d'introduction de germes que cela encourt. Tout ce que les mères doivent donc faire, c'est de donner fréquemment à téter à l'enfant. Le lait maternel, a-t-il assuré, est le meilleur moyen de maintenir les enfants hydratés.

L'autre prescription du Dr Kam en cette période de chaleur porte sur l'habillement de l'enfant, qui doit être en fonction du temps. «Il faut mettre aux enfants des tenues légères, de couleur claire pour leur permettre de mieux supporter la chaleur », a-t-il conseillé. En plus, il faut éviter l'exposition au soleil des tout-petits qui provoque la déshydratation.

Une autre précaution à prendre pendant la chaleur, c'est de mettre hors de portée des enfants les produits dangereux. «C'est vrai que l'enfant a besoin d'eau, mais il ne fait pas toujours de distinction entre les différents liquides. Les parents se doivent donc de mettre à l'écart tous les produits dangereux (eau de javel, savon liquide, pétrole... ) car, quand l'enfant à soif, il ira les chercher pour les boire», a souligné le Pédiatre. A l'en croire d'ailleurs, à cette période, les hôpitaux enregistrent un fort taux d'intoxications des tout-petits dus aux produits ménagers dangereux et à la consommation de certains aliments mal conservés. (poisson, produits laitiers).

Selon le docteur Kam, la chaleur est aussi favorable à certaines maladies de l'enfant. Du fait de la sécheresse et de l'humidité par les transpirations, a-t-il expliqué, les enfants développent facilement des infections cutanées. Des boutons, en l'occurrence des furoncles, apparaissent sur le corps. La manipulation de ces boutons peut malheureusement entraîner des complications graves. Il est donc préférable d'amener l'enfant en consultation en cas d'apparition de boutons. Un traitement simple, selon le pédiatre, permet de résoudre le problème.

Bien couver les vieilles personnes

Tout comme les enfants, les personnes âgées sont vulnérables en temps de chaleur. Les mamies et papis font aussi face à un certain nombre de difficultés comme lors des grands froids. Des études scientifiques attestent que ces personnes d'un autre âge sont victimes d'un dérèglement du mécanisme de la soif. La soif est une sensation qui apparaît normalement dès que notre corps a besoin d'eau pour maintenir son équilibre. Mais chez elles, cette sensation de soif ne correspond plus exactement aux besoins ; la soif apparaît avec un certain retard. C'est pourquoi, tout comme les enfants, les vieilles personnes doivent boire beaucoup, avant même d'avoir soif.

Boire assez d'eau, c'est aussi la prescription de l'infirmier Joseph Zombra. Selon cet agent de santé qui a une expérience dans la prise en charge des personnes âgées car exerçant au Centre Delwendé de Sakoula (en périphérie de Ouaga) abritant les vieilles femmes accusées de sorcellerie, en temps de chaleur, les mamies et papis doivent boire à intervalles réguliers tout au long de la journée. En effet, le fait de boire beaucoup d'eau leur évite la déshydratation et le risque d'un réchauffement redoutable de l'organisme. Une autre précaution à prendre par les personnes âgées, a ajouté l'infirmier Zombra, c'est de se rafraichir le corps de temps en temps, par une douche ou simplement avec une serviette humide posée sur les membres, la nuque ou la tête. Il faut également veiller à ce que les pièces d'habitation de nos vieux et vieilles soient bien aérées, à ce qu'ils portent des habits de couleur claire et légers et éviter leur exposition directe au soleil.

Burkina Faso

Arrestation de Inoussa Kanazoe - Des commerçants marchent sur le palais de justice

Inoussa Kanazoé, Président-directeur général de CIMFASO, a des démêlés… Plus »

Copyright © 2017 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.