19 Avril 2017

Sénégal: 137ème Appel - Le comité d'organisation préoccupé par les services téléphoniques

Dakar — Le comité d'organisation du 137ème Appel des layènes prévu les 27 et 28 avril prochains a manifesté, mardi à Dakar, sa préoccupation concernant la fourniture des services téléphoniques et la retransmission de cette manifestation religieuse.

Le secrétaire général du Groupement central des layènes, Babacar Fall, a soulevé cette préoccupation lors de la réunion nationale sur ce 137e Appel, sous la présidence du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.

A cette occasion, le comité d'organisation a indiqué qu'il souhaite que la SONATEL mette à sa disposition au moins 15 postes de travail pour équiper le centre de presse, au lieu des 15 postes promis. Le comité souhaite aussi la mise en place de 15 lignes téléphoniques dans les lieux des différentes manifestations, ainsi qu'une bonne couverture du réseau téléphonique.

"Nous avons passé en revue l'ensemble des demandes que nous avions soumises aux autorités, et au cours de la séance d'aujourd'hui, nous avons insisté sur les difficultés qui demeurent", a dit Babacar Fall. Il a assuré que la plupart de ces doléances sont sur le point d'être entièrement satisfaites.

Il a néanmoins déclaré que les services téléphoniques continuent encore à préoccuper les organisateurs. "C'est un secteur qui nous préoccupe encore et nous espérons que la SONATEL prendra les dispositions nécessaires pour le régler avant l'Appel à côté des autres services de télécommunication", a-t-il affirmé.

Babacar Fall a prévenu qu'il y a un risque de perturbations dans les retransmissions des cérémonies, si aucune solution n'est trouvée d'ici la tenue de la manifestation religieuse.

Le secrétaire général du Groupement central des layènes a aussi soulevé la question de l'assainissement qui, selon lui, "demande des travaux lourds pour être prise en charge".

"Il y a (... ) des eaux qui stagnent devant le domicile du Khalife et des solutions ont été préconisées pour prendre en charge [ce problème] dans le cadre du Programme de lutte contre les inondations", a-t-il signalé.

De son côté, le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a insisté sur la nécessité d'éviter tout couac.

"Nous devons travailler à ne pas avoir de ratés le jour de l'événement. Tout sera mis en œuvre pour que l'Appel puisse se passer dans d'excellentes conditions", a rassuré M. Diallo.

Il a rappelé que la question de la sécurité a largement été évoquée à cette réunion, car, dans ce genre de manifestation, elle "demeure un élément de préoccupation majeure". C'est pour cela, poursuit-il, que davantage d'efforts seront faits pour sécuriser les lieux.

"Le gouverneur de Dakar, les forces de défenses et de sécurité veilleront à la bonne tenue de la manifestation", a-t-il dit, invitant les populations à rester en alerte, pour "dénoncer tout acte suspect".

Sénégal

Foundiougne - Une soixantaine de morts dans des naufrages depuis janvier dernier (Croix-Rouge)

Plus d'une soixantaine de personnes sont mortes dans des naufrages dans le département de Foundiougne (Fatick,… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.