19 Avril 2017

Cameroun: 1 500 militants du Sdf et de l'Undp au Rdpc

Ils ont été solennellement accueillis à la place du marché de Bamyang par Abbo Bello, le président de la section Rdpc vina sud 1 A.

C'est à la l'esplanade de la grande place du marché de Bamyanga, à Ngaoundéré, que la cérémonie d'accueil des militants partis des rangs de l'Undp et du Sdf a eu lieu. Les élites de l'arrondissement de Ngaoundéré 1er conduites par Abbo Bello, le président de la section Rdpc vina sud 1A et Alhadji Younoussa Issa Maroua, membre du comité central du Rdpc et Ahmadou Dawa, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Ngaoundéré, ont tous pris part à la cérémonie d'accueil des nouveaux militants du Rdpc.

Ces militants viennent pour la grande majorité de l'Undp de Bello Bouba. Il s'agit de 745 militants de la section Undp de Ngaoundéré 1er conduit par Alhadji Djidda Mohamed, président de la sous-section Undp de Bamyanga ainsi que l'ensemble de son bureau et des militants de l'Undp du marché de Bamyanga. Autre poids lourd qui fait défection dans les rangs de l'Undp, Younoussa Mohamed Bako, le président régional du mouvement des jeunes de l'Undp pour l'Adamaoua.

350 militants du Sdf des quartiers Bamyanga et Haut-plateau ont aussi rejoint les rangs du parti de Paul Biya. « C'est l'aboutissement d'une longue série de tractation avec les nouveaux militants qui a duré plusieurs mois. Aujourd'hui, ils sont des militants et responsables du Rdpc dans le quartier Bamyanga. Avec eux, nous voulons construire un nouveau Rdpc pour l'émergence de l'arrondissement de Ngaoundéré 1er », a affirmé Abbo Bello, le président de la section Rdpc vina-sud 1 A.

Pour sa part, Alhadji Djidda Mohamed, le nouveau président du comité de base Rdpc de Bamyanga Emergence, a affirmé avoir rejoint le Rdpc parce que la somme des frustrations et de promesses non tenues par l'Undp a fini par les pousser à la démission. « Nous voulons être réalistes dans nos choix. Etre avec ceux qui nous soutiennent de manière quotidienne », a-t-il déclaré. Selon lui, il s'agit d'un choix de coeur. Prenant la parole l'ancien président des jeunes de l'Undp a ajouté : « Ceux que vous voyez ici aujourd'hui sont les artisans de la victoire de l'Undp à Ngaoundéré 1er en 2013.

Aujourd'hui, nous avons décidé d'offrir cette victoire en 2018 au Rdpc. Parce que nos camarades d'hier étaient des égoïstes et des hommes sans parole. Tout ce qu'ils ont promis n'a pas été réalisé », a affirmé Younoussa Hamed Mallam Bako, devenu président du comité de base Ojrdpc de Bamyanga Emergence. Les défections ont également touchés l'Add. En effet, un groupe de 150 personnes a quitté l'Add de Garga Haman Adji pour rejoindre les rangs du Rdpc. Ils ont pris leur carte d'adhésion et de cotisation du parti de Paul Biya.

Les élites de l'arrondissement de Ngaoundéré 1er conduits par Alhadji Younoussa Issa Maroua, membre du comité central du Rdpc, ont procédé à l'installation de deux lampadaires au marché de Bamyanga. Selon lui, il s'agit de l'apport des élites et de la section au développement et à l'émergence du quartier Bamyanga.

Les nouveaux militants du Rdpc dans l'arrondissement de Ngaoundéré 1er ont reçu un soutien de 50 pièces de pagne à l'effigie du Rdpc et une somme de 500 000 F.Cfa offerte par Alhadji Mohamadou Abbo Ousmanou, le coordonnateur régional du Rdpc dans l'Adamaoua.

Cameroun

Puissance Militaire - Le pays 22ème africain et 111ème mondial

C'est ce que révèle le classement 2017 des puissances militaires en Afrique que Global fire power a… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.