19 Avril 2017

Cameroun: Camair-Co acquiert deux Boeing

La cérémonie officielle de remise des documents consacrant l'acquisition définitive de ces aéronefs précédemment loués a lieu ce jour à Yaoundé.

La Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), compagnie aérienne nationale, devient dès ce mercredi, 19 avril 2017, le propriétaire de deux aéronefs Boeing 737-700 NG, précédemment loués auprès de Aviation Capital Group (ACG). La cérémonie officielle de remise des documents consacrant l'acquisition définitive de ces avions a lieu ce jour dès 10 h à l'hôtel Hilton de Yaoundé.

Elle est placée sous le haut patronage du Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, et la présidence effective du ministre des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo'o.

L'information est contenue dans un communiqué publié hier dans les colonnes de CT par le directeur général de la Camair-Co, Ernest Dikoum. On imagine la joie qui anime les dirigeants de la compagnie, laquelle est aujourd'hui dans la posture d'un ancien locataire devenu propriétaire.

Indéniablement, c'est un grand moment de soulagement pour la Camair-Co qui a dû dépenser environ 19 milliards de F CFA pour la location de ces avions pendant cinq ans (2011-2016).

Il n'était pas évident, compte tenu de la situation difficile dans laquelle se trouvait l'entreprise, d'honorer régulièrement à bonne date les charges locatives de ces deux avions. Les pénalités étant prévues en cas de défaillance.

Cette acquisition soulage par conséquent la trésorerie de la Camair-Co qui pourra mieux maîtriser ses charges. La compagnie dispose désormais de cinq avions en propriété.

Les deux Boeing 737-700 NG (Next Generation) immatriculés TJ-QCA et TJ-QCB ; deux MA 60 qui desservent le réseau national, et un Boeing 767- 300 ER. C'est déjà une bonne base de travail si tous sont opérationnels en même temps, surtout au moment où commence la mise en œuvre du plan de relance ou de redressement de la Camair-Co étalé sur sept ans.

Un compte d'exploitation prévisionnelle étalé lui aussi sur sept ans soutient le plan de relance dont l'exécution va mobiliser pas moins de 60 milliards de F CFA. Ce plan de relance est soutenu et encadré par le gouvernement du Cameroun, avec la garantie de souveraineté. Mais, c'est à travers l'accompagnement d'un pool bancaire.

« Il y a un groupe de banques qui ont syndiqué un prêt de 30 milliards pour la relance de Camair-Co et c'est la première tranche », selon Ernest Dikoum, qui déclarait en mars dernier dans nos colonnes que « les premiers décais- sements ont déjà été effectués ». Une situation qui a d'autant plus facilité l'acquisition des deux avions qui étaient jusque-là en location.

Bon à savoir, les avions acquis font partie de la troisième génération des Boeing 737. Cette génération, déclinée en quatre versions (737- 600, 700, 800 et 900), est construite à partir de 1996. Elle est équipée de deux réacteurs et d'un cockpit modernisé entièrement numérique.

Le Boeing 737 est l'avion de ligne le plus vendu au monde. Il est construit par la société américaine Boeing depuis 1965. Il s'agit d'un court à moyen-courrier. Boeing est également le consultant retenu pour accompagner la Camair-Co dans son processus de relance.

Cameroun

La presse africaine fait écho de la condamnation d'Ahmed Abba

« Procès injuste », pour Amnesty International, « condamnation scandaleuse », pour… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.