19 Avril 2017

Afrique de l'Ouest: Banques - Oragroup annonce la deuxième tranche de son emprunt de 35 milliards de francs CFA

communiqué de presse

Le Groupe bancaire Oragroup a lancé la deuxième tranche d'une émission de billets de trésorerie d'un montant total de 35 milliards de francs CFA (53,3 millions d'euros) par appel public à l'épargne sur le marché financier régional de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

À l'issue de la première tranche de l'émission, entamée le 1er septembre 2016, Oragroup avait levé 21,2 milliards de francs CFA (32,3 millions d'euros), soit une sursouscription de 6 %. Oragroup entend utiliser ces nouvelles marges de manœuvre pour investir dans l'extension du réseau Orabank et des services à la clientèle, essentiellement les particuliers et les PME.

Selon un communiqué, la durée de l'emprunt sur 18 mois assure un taux d'intérêt de 5,75 % brut par an. Ce programme d'émission - agréé par la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et arrangé par les deux sociétés de gestion et d'intermédiation SGI Togo et CGF Bourse - bénéficie d'une garantie à 100 % du Fonds Gari avec l'appui de son principal actionnaire African Guarantee Fund (AGF), créé par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Les souscriptions peuvent être effectuées auprès de toutes les sociétés de gestion et d'intermédiation agréées de l'UMEOA. Cette opération par appel public à l'épargne fait suite à un prêt interbancaire de 20 milliards de francs CFA obtenu en juillet 2016 auprès de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).

«Les marchés nous ont fait confiance pour la première tranche de l'émission de billets de trésorerie qui s'est achevée en octobre 2016. Depuis, nos comptes pour l'exercice 2016 sont venus confirmer la bonne santé du groupe avec un produit net bancaire (102 228 millions de francs CFA) et un résultat net (15 150 millions de francs CFA) en croissance de respectivement 8,5 % et 90 % par rapport à 2015», affirme Binta Toure Ndoye, Directrice générale d'Oragroup.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.