19 Avril 2017

Sud-Soudan: La Mission de l'ONU poursuit le renforcement de ses capacités de protection des civils

Photo: OIM / Bannon
Des conditions de vie surpeuplées sur le site de protection des civils de l’ONU, à Malakal, Sau oudan du Sud.

Dans une lettre soumise au Président du Conseil de sécurité, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a résumé les progrès faits par la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) et le Secrétariat dans la mise en œuvre des recommandations de l'enquête spéciale indépendante sur les violences qui ont eu lieu à Juba, au Soudan du Sud, en juillet 2016, et sur la réponse de la Mission.

L'enquête spéciale, dirigée par le général à la retraite Patrick Cammaert, avait fait des recommandations à la MINUSS concernant les questions spécifiques à la Mission, ainsi qu'au Secrétariat, concernant les questions plus systémiques.

Depuis novembre 2016, la MINUSS travaille à la mise en œuvre des recommandations qui lui ont été faites. Un groupe de travail a été mis en place au Siège de l'ONU pour examiner les problèmes systémiques et stratégiques identifiés par l'enquête spéciale. En mars 2017, une mission de suivi indépendante menée par le général Cammaert est retournée au Soudan du Sud pour évaluer les progrès réalisés.

Se fondant sur les conclusions de l'évaluation indépendante réalisée par le général Cammaert et son équipe, M. Guterres a souligné tout d'abord dans sa lettre que d'importants efforts ont été entrepris au cours des cinq derniers mois afin de renforcer la capacité de la MINUSS à protéger les civils, à mieux planifier et se préparer aux situations de crise, et à accroître la sécurité du personnel civil.

Le chef de l'ONU a souligné en particulier, la contribution de l'établissement de zones sans armes autour des sites de protection des civils (SPC) et de la Maison des Nations Unies à Juba, qui a contribué à une baisse significative des cas rapportés de criminalité et de la violence, y compris de violences sexuelles basées sur le genre. Les Casques bleus y mènent en effet des patrouilles à pied jour et nuit, ainsi que des opérations de fouille pour interdire la circulation d'armes dans les sites de protection.

Des soldats de la paix plus responsabilisés

Le Secrétaire général a également fait mention des changements positifs dans la conduite des opérations et dans la posture des composantes militaires et de police, à la suite des mesures correctives prises par la MINUSS, avec le soutien des pays contributeurs de contingents militaires et de policiers.

Les Départements des opérations de maintien de la paix et de l'appui aux missions ont aussi effectué des changements importants visant à améliorer la formation et le contrôle de la performance, y compris en travaillant avec des Etats membres afin de s'assurer de la responsabilisation des personnels en uniforme dans les cas d'échec dans la protection des civils, dans le cadre d'opérations de maintien de la paix.

Des efforts qui doivent être poursuivis

Le Secrétaire général a toutefois indiqué dans sa lettre que, malgré les nombreux progrès réalisés, il reste beaucoup à faire pour atteindre le niveau de performance désiré, et que la Mission poursuit sans relâche ses efforts d'actualisation des stratégies et plans existants afin de mettre en œuvre plus efficacement les tâches prescrites par le Conseil de sécurité.

M. Guterres est encouragé par la volonté des pays contributeurs de troupes et de policiers d'accomplir les tâches confiées à la Mission, ce qui est un facteur clé pour atteindre les objectifs fixés par le Conseil de sécurité, notamment en ce qui concerne la protection des civils.

Tout aussi important est la capacité du Conseil de sécurité, en coordination avec la région, à poursuivre une stratégie efficace pour faciliter la cessation des hostilités et ressusciter un processus politique inclusif au Soudan du Sud. Sans une telle stratégie politique, les demandes d'assistance et d'intervention à la MINUSS ne cesseront d'augmenter tandis que son environnement opérationnel ne cessera de se restreindre.

Sud-Soudan

L'ONU appelle «les belligérants à cesser les hostilités»

Les Nations unies ont appelé samedi 29 avril à mettre fin aux combats au Soudan du Sud, après une… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.