20 Avril 2017

Afrique de l'Ouest: Solidité des Banques - La BCEAO salue la transposition des directives BALE 2 et BALE 3

A l'occasion de la 2eme édition des « JOURS D BANQUE » organisée par l'Association des professionnels des banques et établissements financiers (APBEF), Khady Beye Camara, Représentant le Directeur National de la BCEAO, a mis le curseur lors de son intervention, sur des sujets d'actualités pour lesquels la banque centrale a entamé des chantiers majeures pour une refonte et une mise aux normes internationales, des textes règlementaires applicables au sein de la zone Uemoa.

Il s'agit notamment de la transposition des dispositions de BALE 2 et BALE 3 adoptées par le conseil des ministres de l'Union économique monétaire ouest africain (Uemoa) par la Décision N°13 portant Dispositif prudentiel applicable aux établissements de crédit et aux compagnies financières de l'Uemoa et son annexe, la Décision N°14 relatif à la supervision sur base consolidée des établissements de crédits maison mère et des compagnies financières dans l'uemoa.

Selon elle, la mise en œuvre de cette nouvelle réglementation, fruit d'une large concertation avec l'industrie bancaire, les services compétents du ministère de l'économie des finances et du plan ainsi que les commissaires aux comptes contribuera sans nul doute à renforcer la solidité financière de vos institutions ainsi que leur résilience aux chocs internes et externes.

De même, souligne-t-elle, les réformes en cours visent deux objectifs majeurs. A savoir le renforcement de la solidité et la sûreté des établissements assujettis, le développement de la part du secteur bancaire dans le financement des économies de l'Union.

Prenant la mesure de l'ampleur de cette réforme, la BCEAO a associé la profession bancaire à toutes les étapes du processus et a prévu un programme d'accompagnement des établissements assujettis afin de s'assurer de sa mise en œuvre cohérente et ordonnée.

«Il convient de relever que le respect des nouveaux cadres comptables et prudentiels dès leur entrée en vigueur fixée au 1er janvier 2018 exige sa bonne appropriation par les établissements assujettis et une communication accrue à l'endroit de la clientèle en termes de connaissance de la clientèle que de connaissance des risques», note Khady Beye Camara.

Sénégal

Le Sénégal parmi les 50 premières économies au monde à l'horizon 2023

Le Sénégal aspire à figurer dans le cercle des 50 premières économies au monde… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.