19 Avril 2017

Cote d'Ivoire: Recherche de la paix - Le Prix FHB 2017 décerné au maire de Lampedusa (Italie)

Le Jury du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix a décerné ce 19 avril à Paris en France le Prix 2017 à Giuseppina Nicolini, maire de la ville de Lampedusa (Italie), ainsi qu'à l'ONG SOS Méditerranée (France) pour leurs efforts déployés en vue de sauver la vie des réfugiés et des migrants et de les accueillir avec dignité.

L'information est donnée par le site de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la Culture en Anglais (unesco).

Le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix a été créé en 1989 par une résolution parrainée par 120 pays et adoptée par la 25e session de la Conférence générale de l'UNESCO.

Selon un document de ladite structure, le prix se situe dans la droite ligne de la philosophie des pères fondateurs de l'UNESCO, qui, dans le préambule de l'Acte constitutif de l'Organisation, déclarent solennellement que : « Les guerres prenant naissance dans l'esprit des hommes, c'est dans l'esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix. »

Dans la même résolution, la Conférence générale donnait à ce Prix le nom hautement symbolique de Félix Houphouët-Boigny, le Sage de l'Afrique.

Avant sa disparition, le Président Félix Houphouët-Boigny a désigné comme Parrain du Prix, M. Abdou Diouf, ancien Président de la République du Sénégal, et comme Protecteur du Prix, M. Henri Konan Bédié, ancien Président de la République de Côte d'Ivoire, tous les deux intuitu personae.

Cote d'Ivoire

Abidjan abrite la 3ème édition du Made In Morocco

Le Groupe Rahal organise, via sa filiale évènementielle GA Concept, le grand événement Made… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.