20 Avril 2017

Burkina Faso: Procès du gouvernement Tiao - Le parti de Compaoré dénonce une parodie de justice

Le procès du 27 avril de l'ex-président burkinabé Blaise Compaoré, exilé en Côte d'Ivoire, et de ses derniers ministres pour leur implication présumée dans la répression de l'insurrection populaire d'octobre 2014 qui a entrainé la chute du régime, est un « règlement de comptes politiques » selon le Congrès pour la démocratie et le progrès, le CDP, l'ancien parti au pouvoir.

« Le gouvernement était dans son droit », dit en substance Achille Tapsoba, premier vice-président du CDP et président par intérim.

Ce n'est pas un procès qui est fondé sur le droit. C'est fondé sur des motivations purement politiques.

Burkina Faso

"Salifou Diallo a dit oui à son maitre", le cardinal Philippe Ouédraogo

Le cardinal Philippe Ouédraogo a paraphé, ce vendredi 23 août, le livre de condoléances de… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.