20 Avril 2017

Cameroun: Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena - Fallait-il faire confiance aux Chinois ?

Le marché d'environ 20 milliards pour l'aménagement du lot 4 d'une longueur de 44,9 km entre Yoko et Léna appelle des interrogations sur le choix de Sinohydro en raison des manquements passés de cette entreprise.

La première mission d'identification du projet de route Batchenga-Ngaoundéré remonte à août 2007. A la suite de la requête du gouvernement camerounais pour le financement de l'étude en janvier 2009, une mission du Fonds africain de développement pour la préparation des termes de référence de l'étude va séjourner au Cameroun en mai 2009.

Tous calculs faits, le projet de route en béton bitumeux entre Batchenga et Ngaoundéré a déjà 8 ans d'âge. Ce qui n'empêche pas aux populations du département de la Lékié et celui du Mbam-et-Kim dans la région du Centre de garder l'espoir de voir les premiers engins sur le linéaire.

Au regard de l'actualité sur ce projet, il y a des avancées notoires. Le ministère des Travaux publics a attribué le lot 4 compris entre Yoko et Lena, d'une longueur de 44, 9 km et d'une largeur de 7m avec des accotements de 1, 5 m de part et d'autre de la chaussée à l'entreprise chinoise Sinohydro pour un montant de 19 618 845 410 Fcfa.

Force est de constater à la lecture du communiqué portant publication du résultat partiel de l'appel d'offres du 27 avril 2015 que l'entreprise Sinohydro était la moins disante sur les seize prétendantes qui ont déposé les dossiers.

Il est un fait : les offres de sept entreprises ont été acceptées et celle du groupement français NGE/ Matière est la plus élevée avec un montant de 29 861 695 000 Fcfa. En plus l'entreprise chinoise Jiangsu Yearning a vu son offre acceptée pour un montant de 25 965 644 889 Fcfa et a la deuxième offre la plus élevée.

La deuxième interrogation vient du fait que l'entreprise portugaise Evolution a présenté une offre de 8 693 742 395 Fcfa et le prix de l'offre évalué et accepté par le Mintp est de 22 420 459 845 Fcfa. un écart d'environ 14 millions mériterait des explications.

Il va sans dire que l'offre de Sinohydro à 19 888 293 218 Fcfa et revue à la baisse à 19 618 845 410 donne matière à réflexion sur la qualité de l'ouvrage qui sera effectué et la durée des travaux déjà prévue pour 24 mois. Un petit calcul donne le kilomètre de route en béton bitumé à 578 millions de Fcfa environ.

Cet ouvrage qui connaitra un trafic intense parce que rattaché aux bassins de production de la région du Centre et de l'Adamaoua mérite une attention particulière pour ne pas connaitre le même destin que le tronçon Ayos-Bonis dans sa phase de réalisation.

Cameroun

Anglophone - Nouveaux combats meurtriers entre armée et séparatistes

De nouveaux affrontements ont éclaté entre des militaires et des assaillants présentés comme… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.