20 Avril 2017

Afrique: La CPI contre certains dirigeants africains - l'UCAES vote pour l'«Afrixit»

L'union des conseillers des affaires étrangères du Sénégal (UCAES) a tenu hier, mercredi 19 avril, sa 3ème édition de l'«Agora diplomatique» au ministère des affaires étrangères du Sénégal avec comme thème cette année «L'Afrique et la justice pénale internationale».

La Cour pénale internationale de la Haye n'a jamais été autant critiquée sur le continent africain. Pour cause, sur 10 procès intentés contre des dirigeants ayant commis des exactions telles que crime de guerre, crime contre l'humanité... , les neuf concernent les dirigeants africains.

Ce qui poussent certains spécialistes en droit international comme le professeur Mactar Camara de la faculté des sciences juridiques et politiques de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar à parler de «chasse raciale», «de néocolonialisme» ou encore de «cour pénale internationale exclusive pour l'Afrique».

Comme alternative à cette situation, les Etats africains à l'image du Kenya se sont inspirés du «Brexit» (terme britannique qui désigne la sortie de l'Angleterre de l'Euro, Ndlr) pour créer l'«Afrixit» qui désigne la sortie de l'Afrique de la Cour pénale internationale.

Cette tension se fait de plus en plus sentir depuis le procès de l'ancien dictateur Hissène Habré au Sénégal qui démontre que les Africains sont capables de juger leurs anciens dirigeants eux-mêmes.

Sénégal

Rugby - Le Sénégal en Gold Cup avec humilité et l'envie de grandir

L'équipe du Sénégal dispute la plus prestigieuse coupe d'Afrique de rugby à XV, la Gold Cup,… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.