20 Avril 2017

Cameroun: Aménagement urbain - Le projet « Grand Yaoundé » lancé

Le plan directeur d'urbanisation de Yaoundé à l'horizon 2020 vise à restructurer certains quartiers. Changer le visage hideux de certains quartiers de la ville de Yaoundé. Le projet est aujourd'hui irréversible pour trois d'entre eux, qualifiés de sous-structurés. Mvog-Ada constitue le lot N°1 d'une étude de rénovation déjà engagée. Briqueterie et Mokolo sont les deux autres.

A ce jour, l'étude en est à sa phase II. Le diagnostic posé par cette étude présente une catégorie de zones d'habitation de la ville-capitale, caractérisée par une occupation anarchique, une construction précaire, un niveau d'équipement sommaire, un statut foncier ambigu, un faible accès aux services sociaux de base et une accessibilité réduite.

Cette catégorie de zone d'habitation représente, hélas, 50% de la superficie de Yaoundé. Mvog-Ada, Mokolo et Briqueterie, ces quartiers centraux ont été identifiés dans le plan directeur d'urbanisation de la ville, horizon 2020, comme devant subir une recomposition de son tissu en vue d'assurer toutes les commodités d'une métropole moderne.

Il s'agira d'abord, des aménagements fonciers car la restructuration urbaine entrevue est un ensemble d'actions sur des espaces bâtis de manière anarchique. Des démolitions seront faites. C'est pourquoi des opérations d'aménagement concertées sont en cours entre les pouvoirs publics et les propriétaires fonciers.

Plusieurs acteurs interviennent, mais l'opération se basera sur le cadre législatif et règlementaire en vigueur. L'étude instruite a pour objectif d'apprécier la faisabilité de la réalisation des opérations d'aménagements fonciers. Elle va élaborer la stratégie en vue du marketing et de la recherche du financement des opérations.

Les enjeux sociaux et économiques ne sont plus à démontrer. Le document de diagnostic énonçant les termes de référence du projet révèle qu'il apportera une réponse durable à la valorisation du quartier Mvog-Ada à fort potentiel économique.

La restructuration de ce quartier va permettre d'éradiquer les poches d'insalubrité et d'insécurité. Etienne-Roger Ateba, secrétaire exécutif du programme « Grand Yaoundé » affirme qu'il est suggéré aux populations, une organisation en groupements d'initiatives communes foncières (GIC-foncier) pour mettre en commun leurs avoirs afin de mieux les aménager et les gérer ensemble.

Même si ici, il y a des circonspections, le but recherché est de trouver une meilleure plus-value aux parcelles et « compenser les impacts sociaux négatifs liés au déguerpissement », lit-on dans les termes de référence. La phase II de l'étude est en cours et sera disponible avant la fin de l'année.

L'enquête de la phase I révèle que seulement 33% des constructions ont été faites sur la base d'un permis de bâtir. Ce qui confirme l'anarchie et la détermination à transformer ce quartier au cœur de la ville.

Cameroun

02 morts dans une prise d'otage

Dans la nuit du 14 au 15 octobre 2017, aux environs de minuit, des individus armés de fusils AK 47 ont fait… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.