20 Avril 2017

Cameroun: Yaoundé - Des ex-employés des sociétés d'Etat en grève

Ils ont organisé un sit-in hier devant les locaux du ministère des Finances pour réclamer leurs droits.

Le Collectif des ex-employés des sociétés d'Etat liquidées ou privatisées, ont organisé hier un sit-in devant le bâtiment abritant les services du ministère des Finances.

Ils réclament le paiement du reliquat de leurs droits sociaux et les primes de reconversion prescrit par le président de la République, Paul Biya, après la mise en liquidation et la restructuration desdites sociétés. Soit trois milliards de francs.

C'est le 4 avril dernier, que le président du collectif, Moukondo René David, a saisi le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, pour annoncer son intention de manifester le 19 avril si aucune suite n'est donnée à leur mouvement.

Le sit-in pacifique d'hier avait pour objectif, de rappeler au chef du département des Finances, les instructions du Premier ministre en date du 8 octobre 2015, relatives à l'examen diligent de leur situation.

Jusqu'à ce jour, le président du collectif regrette que « les portes du dialogue leur restent fermées ». Au moment où nous allions sous presse, une rencontre était prévue entre les ex-employés et le secrétaire général du ministère des Finances pour une sortie rapide de crise hier.

Cameroun

CAN - U23 de cyclisme - Le parcours est connu

La compétition prévue au Cameroun est notamment composée de quatre étapes sur une distance… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.