20 Avril 2017

Togonews (Lomé)

Togo: Devoir d'inventaire

Le ministère de l'Environnement a publié jeudi les résultats d'une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo, notamment l'existence de plus de 100 tonnes de pesticides périmées.

Les POP sont des substances chimiques toxiques dont certaines sont utilisées comme pesticides, et qui présentent des risques pour la santé et pour l'environnement.

Ces polluants organiques peuvent voyager dans l'atmosphère et s'accumulent dans les organismes vivants, y compris les humains, par voie respiratoire ou alimentaire.

Ils sont résistants aux dégradations biologiques naturelles.

Les POP s'accumulent, une fois ingérées, dans les tissus vivants et se déplacent sur de longues distances.

12 POP, surnommés la 'dirty dozen', sont pour l'instant pris en considération par la convention de Stockholm et en voie d'interdiction parce que considérés comme les plus dangereux.

Les POP sont des pesticides (Aldrine, Dieldrine, Endrine, DDT, Chlorane, Mirex, Toxaphène et Heprachlore), des produits chimiques industriels et des sous-produits et contaminants.

Le Togo a ratifié la convention de Stockholm et s'est engagé à interdire l'utilisation de ces polluants organiques. Une nouvelle stratégie est à l'étude pour renforcer le dispositif de lutte.

Elle comprendra la réalisation d'un inventaire définitif, l'élimination des stocks recensés, la gestion des sites contaminés et le renforcement des capacités juridiques et institutionnelles.

Pour être réellement efficace, ce programme nécessite bien évidemment une sensibilisation et une participation de la population.

Togo

Inclusion financière - Le pays s'engage

Le gouvernement togolais, conscient des enjeux en matière de développement, a lancé il y a… Plus »

Copyright © 2017 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.