20 Avril 2017

Angola: L'INLS prendra la responsabilité du Fonds Global de lutte contre le SIDA

Luanda — Le directeur du Programme de développement des Nations Unies en Angola (PNUD), Henrik Fredborg Larsem, a affirmé jeudi, à Luanda, que son organisation avait l'intention d'attribuer la responsabilité de la gestion des subventions du Fonds Global des entités nationales, dans ce cas (Institut national de lutte contre le SIDA).

Le responsable parlait à l'ouverture de l'atelier sur "l'évaluation des capacités nationales pour la gestion des subventions du Fonds Global", tenu à l'Institut national de la lutte contre le SIDA (INLS).

Il a souligné que jusqu'en 2015, le PNUD avait fait la transition du rôle de principal récipient du Fonds Global depuis 2003, et c'est le principal récipient dans 45 pays, gérant 3,5 milliards de dollars en décaissements, dans tous les pays où il joue ce rôle.

Le responsable a ajouté que pour cette raison, cet atelier avec l'INLS et les sous-récipients avait l'intention de lancer le processus de formation visant une «évaluation des capacités existantes dans les différents domaines fonctionnels de la gestion.

Henrik Fredborg Larsem a également dit que l'événement constituait un moment "clé" dans le partenariat et l'évolution du programme de subventions du Fonds Global en Angola.

Il a souligné que les stratégies dans la lutte contre le VIH avec d'autres partenaires reposait sur la stratégie nationale de l'ONUSIDA 2016/2021 "Accélération pour la fin du sida" et la stratégie du Fonds Global 2017/2022 "investir pour la fin des épidémies".

Le directeur a également souligné qu'il était important de mettre en œuvre un plan, mais à cet effet, il est nécessaire l'engagement et la participation de toutes les institutions concernées et de ressources pour financer la mise en œuvre du plan.

L'événement a compté sur la participation de la directrice générale de l'INLS, Lucia Furtado, du directeur national du PNUD en Angola, Henrik Fredborg Larsen, de la coordinatrice du projet PNUD/Fonds Global, Mamisoa Rangers, ainsi que des représentants des institutions multilatérales et bilatérales de développement, des organisations de la société civile (OSC), entre autres invités.

Angola

Plus de 11 000 Congolais contraints de se réfugier en Angola pour fuir la violence aux Kasaï

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé vendredi 20 avril que plus… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.