20 Avril 2017

Cote d'Ivoire: Yopougon et Treichville - Les cours de mercredi effectifs

La décision prise récemment par le Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD) de Messmin Komoé, après sa rencontre avec les mamans indignées, de reprendre les cours, surtout ceux de mercredi, portent ses fruits. C'est le constat fait dans certaines écoles visitées dans le district d'Abidjan. Ce mercredi 1er mars, il est 08 h45 mn, lorsque nous arrivons au groupe scolaire Moutrille, situé aux Toits rouges, dans la commune de Yopougon.

La cour de ce groupe scolaire est bondée de monde. Renseignements pris, les enfants accompagnés par leurs parents fêtent le mardi gras. Les élèves en classe de Cm2 étant en examen mardi, cela a empêché les tout-petits de célébrer le mardi gras. Ce matin donc l'école est prise d'assaut par les enfants. Il est 9 h20 mn. Nous sommes à l'epp Siporex 9, toujours dans la commune de Yopougon. Le conseiller pédagogique Charles Vanié nous apprend que les élèves sont en visite médicale. C'est pourquoi, explique-t-il, des classes sont fermées. Avant de nous faire savoir que les cours se déroulent sans problème.

Il a même demandé à notre équipe de repasser le mercredi prochain pour vérification. « Tous les enseignants sont en place, sauf une maîtresse qui venait de composer son Cap. elle se repose », indique notre interlocuteur qui nous confie qu'il a envoyé des messages à toutes les directions afin que les cours se déroulent normalement. Il est 09 h 45 mn lorsque nous arrivons à l'epp Sogefiha 3 (Yopougon). Ce groupe scolaire compte trois écoles (A, B, C). Maîtres et élèves sont tous en classe, à l'exception de l'école C qui reste fermée. Aucune explication ne nous a été donnée. Aucun enseignant n'ayant été trouvés sur place. A 10h 13 mn, nous sommes à l'epp Siporex 1.

Les élèves de l'école (A) jouent et crient partout. Ils sont à la récréation. Quant à leurs enseignants, ils devisent entre eux. Contrairement aux portes de l'école (B) qui sont fermées. Personne n'a pu nous donner les raisons de l'absence des maîtres et écoliers de cette école. Il est 11h 07mn, quand nous mettons le cap sur la commune chère à François Amichia, Treichville. A l'epp Avenue 4 et à l'epp Lamine Zana, tout le personnel enseignant et les élèves sont en place. Pour une fois, Messmin Komoé et ses camarades ont décidé d'entendre raison. Cela, pour la bonne marche de l'école ivoirienne. Vivement que les cours continuent pour la formation complète des cadres de demain.

Cote d'Ivoire

Lynda Aphing-Kouassi annonce la 4ème Conférence BTP & Infrastructure le 14 & 15 Décembre à Dakar

En prélude à la quatrième conférence organisée par le Cabinet International KAIZENE… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.