21 Avril 2017

Congo-Kinshasa: Des préparatifs très avancés - Bientôt l'enrôlement des électeurs !

En prévision de l'imminence du lancement de l'opération de la révision du fichier électoral dans la Ville-Province de Kinshasa, Madame Pierrette MWENZE KISONGA, Questeur de la CENI, palpe du doigt les réalités logistiques, infrastructurelles et opérationnelles du Secrétariat Exécutif Provincial ainsi que de 6 Antennes de la CENI à Kinshasa.

Sur instruction de Corneille NANGAA YOBELUO, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Madame Pierrette MWENZE KISONGA, Questeur de la CENI, a effectué du 17 au 18 avril une descente dans les installations de la CENI dans la ville province de Kinshasa. Cette visite avait pour objectifs de s'imprégner et de palper de ses doigts les vraies réalités logistiques, infrastructurelles, opérationnelles, financières, humaines et sociales du terrain et cela, en prévision du lancement de l'opération de la Révision du Fichier Electoral dans la Ville-Province de Kinshasa. Accompagnée dans cette descente, de Son Chef de Cabinet, Me Dave BANZA, de Mme le Secrétaire Exécutif Provincial de Kinshasa (SEP), Anne-Marie MUKWAYANZO MPUNDU et d'un expert de la Direction du Patrimoine et Infrastructures du Secrétariat Exécutif National, M. Raphael LAY MANANKE, Mme le Questeur a, tour à tour, visité le premier jour les installations du Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI KINSHASA situé sur l'avenue des Poids lourds, l'Antenne de la CENI Gombe située dans l'enceinte de la Maison communale de Kinshasa et l'Antenne de Ngaliema située à la Maison communale de la commune portant le même nom.

Au deuxième jour, le périple de Mme Pierrette MWENZE l'a conduit dans les 4 autres Antennes de la CENI à Kinshasa à savoir l'Antenne de Nsele située à la Maison Communale de Nsele à Kinkole, l'Antenne de N'djili située aux numéros 2 et 4 de l'avenue Luika, quartier 2 dans la commune de N'djili, l'Antenne de Limete située à la Maison communale de Lemba et l'Antenne de Kalamu située dans l'enceinte de la commune de même nom. Dans l'ensemble, cette descente lui a permis de faire un état des lieux global du SEP KINSHASA et de ses démembrements en termes d'enjeux et de défis logistiques, infrastructurels, humains, financiers et opérationnels. Avec une oreille attentive, elle a écouté les responsables des différentes structures de la CENI qui ont fait un état des lieux de leurs antennes respectives; présenté les différentes difficultés auxquelles leurs structures sont confrontées ; rappelé les états de besoins et devis soumis pour la réhabilitation des bureaux et la réparation des véhicules; fait visiter les différents locaux ou terrains octroyés par les municipalités aux antennes pour la construction ou l'aménagement des bureaux et/ou entrepôts de la CENI.

A chaque étape, Pierrette MWENZE KISONGA a commencé sa visite par la présentation des civilités aux autorités établies et menait un lobbying très actif pour l'obtention des sites devant servir à la construction des bureaux de la CENI. Sur le champ, trois sites ont été octroyés à la CENI notamment, à Kalamu, N'sele et Kinshasa. Débutée le 17, cette visite s'est clôturée, le 18 avril 2017, sous une note de satisfaction générale avec une promesse ferme de revisiter les antennes de Kinshasa dans les vingt jours qui suivent la visite pour voir le niveau d'exécution des travaux.

Révision du Fichier Electoral dans la province du Haut Uélé. Le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI lance la phase 3 de la cascade de formation en faveur des Formateurs Electoraux Territoriaux de Rungu.

Le Centre Saint Martin de PORRES situé dans le quartier Magambe à Isiro a servi de site de formation pour cette première journée de formation

des Formateurs Electoraux Territoriaux (FET) qui vont à leur tour former les Membres des Centres d'Inscription de Rungu, l'un de six territoires de la Province du Haut Uélé qui fait partie de l'aire opérationnelle 3 et 4. 51 Formateurs Electoraux Territoriaux recrutés l'ont été sur base de deux critères principaux, à savoir, une expérience antérieure avérée dans la participation à l'une ou l'autre opération électorale en RD Congo et une bonne maîtrise de l'outil informatique. Cette formation s'inscrit dans la poursuite de la cascade de formation des formateurs débutée à Kinshasa pour assurer l'opération de la Révision du Fichier Electoral (RFE) dans les aires opérationnelles 1 et 2. Dans ces aires opérationnelles, l'identification et l'enrôlement des électeurs qui se poursuit a permis à ces jours d'enrôler plus de 22.000.000 d'électeurs. La formation de ces 51 Formateurs Electoraux Territoriaux pour Rungu viserait également d'assurer avec brio, cette fois dans cette aire opérationnelle 3 dont fait partie la jeune province du Haut Uélé, le même succès que dans les aires 1 et 2 marquées par plusieurs dépassements des prévisions statistiques envisagées au départ par la Commission Electorale Nationale Indépendante. Outre la présence d'un Superviseur Managérial délégué par le Bureau de la CENI, le Conseiller Jean Ngelia, d'une part, et, d'un Superviseur Technique pour la formation dans le Haut Uélé, M. Théo KABULO, d'autre part, cette formation qui va durer sept jours sera co-animée par un Formateur Electoral National (FEN) et six Formateurs Electoraux Provinciaux (FEP). Pour le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI-Haut Uele, Mr Etienne AKANZIANDE, «Une si forte équipe constituée sur instruction des hautes autorités de la CENI a pour ambition de répondre au double objectif que s'est fixé la Centrale Electorale à savoir, la présentation d'un fichier électoral fiable répondant aux standards internationaux en matière de l'organisation des élections crédibles, transparentes et libres. Et aussi, celui de fournir à tout congolais, répondant aux conditions de devenir électeur, une carte d'électeur lui permettant de participer aux prochains scrutins».

Prévue pour une durée de sept jours, la formation des Formateurs Electoraux Territoriaux (FET) s'articule autour de quelques modules, notamment les fondamentaux de la formation des adultes, l'administration, les finances, la logistique, les télécommunications, le Centre d'inscription, le déroulement de l'opération de la révision du fichier électoral, le contrôle, la supervision, la gestion des réclamations et contentieux relatifs à l'identification et enrôlement des électeurs. Aux termes de ces sept jours d'intense apprentissage et renforcement des capacités, ces Formateurs Electoraux Territoriaux seront, à leur tour, appelés à former durant cinq jours les quelques 461 Membres des Centres d'Inscription

(MCI) qui vont se déployer dans Rungu, un de six territoires que compte la province du Haut Uélé. En parallèle à ce lancement de la formation, il sied de saluer l'implication active et personnelle de son Excellence M. le Gouverneur de la Province du Haut Uélé, le Docteur LOLA KISANGA qui a instruit à tous les ministres et conseillers provinciaux de se déployer, depuis hier mardi 18 avril 2017, sur l'ensemble du territoire en vue d'assurer la phase de sensibilisation porte à porte de la population uélienne. Pour l'autorité provinciale, le Haut Uélé doit également aller au-delà des projections statistiques de la CENI, soient 990.000 électeurs attendus.

A la suite de cette mobilisation en faveur de la sensibilisation des électeurs, il est attendu dans les jours à venir l'implication des députés provinciaux présents à Isiro ensuite celle des Députés nationaux qui viendront de Kinshasa.

Congo-Kinshasa

La CPI réclame 10 millions de dollars pour les victimes de Thomas Lubanga

Dix millions de dollars, c'est le montant fixé par la Cour pénale internationale (CPI) ce vendredi pour… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.