21 Avril 2017

Cameroun: Internet bientôt rétabli dans les régions anglophones

Le président camerounais Paul Biya a donné instruction ce jeudi 20 avril à tous les fournisseurs d'internet des deux régions majoritairement anglophones du Cameroun de travailler de nouveau. Dans ces deux régions du sud-ouest et du nord-ouest, internet était coupé depuis janvier après des manifestations demandant plus d'autonomie.

La décision du président Biya a été annoncée jeudi soir sur les ondes nationales. Les deux régions majoritairement anglophones du Cameroun ont été privées de connexion internet depuis le 17 janvier 2017 après avoir été le théâtre d'un mouvement pour plus d'autonomie, voire d'indépendance.

Depuis lors, de nombreux internautes et plusieurs ONG sont montés au créneau pour dénoncer cette coupure à travers le hashtag #BringBackOurInternet.

En annonçant le rétablissement du réseau dans ces régions, le gouvernement camerounais exhorte cependant les populations à la vigilance pour « barrer la voie aux extrémistes, aux sécessionnistes et aux ennemis de la République ».

Pour le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary, il n'y a plus de raison aujourd'hui de maintenir cette coupure, même si les autorités n'hésiteront pas à y avoir recours de nouveau en cas de nouvelles velléités sécessionnistes.

Nous avons pris cette décision parce que la menace qu'Internet faisait peser sur notre territoire a pratiquement disparu : il y a moins de violences, il y a une reprise effective de l'école, les opérations commerciales ont repris normalement, les Camerounais des deux régions vaquent à leurs occupations sans histoires.

Cameroun

Anglophone - Nouveaux combats meurtriers entre armée et séparatistes

De nouveaux affrontements ont éclaté entre des militaires et des assaillants présentés comme… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.