21 Avril 2017

Maroc: "Ne tuez pas le foot" - Louable initiative pour combattre la violence sous toutes ses formes

L'Association des anciens joueurs du Raja que préside Fethi Jamal, une éminence du football national qui n'est plus à présenter tant son aura a marqué le sport marocain, organise au Complexe Kahrama les 21, 22 et 23 avril une belle et louable initiative à travers une manifestation d'envergure visant à endiguer violence et hooliganisme qui secouent nos stades et redonner à ces espaces sportifs leur convivialité d'antan.

"Ne tuez pas le foot", tel est le slogan pour lequel les organisateurs ont opté. La manifestation dont le but est, en plus de combattre l'aveugle impétuosité dont se targuent certains énergumènes, de réconcilier le public, le vrai, avec le football et les stades qu'il a désertés par la force des choses.

Le président de l'Association soulignera à ce propos : "Notre but est de rendre nos stades des lieux de rencontres et de convivialité et non des arènes de gladiateurs. Nous avons sciemment choisi la réouverture du Complexe Mohammed V complètement rénové et le derby casablancais pour mettre sur pied cette manifestation.

Notre ardent souhait est de voir certains spectateurs qui ont déserté les stades, y revenir avec leurs enfants et même leurs familles comme ils le faisaient autrefois", conclut l'ex-international rajaoui.

C'est que la date qui coïncide avec le clasico n'a pas été choisie au hasard par les organisateurs. En effet, histoire de sensibiliser un maximum de personnes à ce phénomène de violence, aussi incompréhensible qu'imbécile et débile et que d'aucuns voudraient voir réprimer à tout jamais, quoi de mieux qu'un événement autant populaire que le derby casablancais qui, faut-il le rappeler, attire en foule et ce même au-delà de la métropole et même de nos frontières.

Etalée sur trois journées, cette manifestation qui se déroulera donc au Complexe Kahrama, comportera plusieurs volets.

Ainsi en collaboration avec leurs homologues wydadis, les Anciens du WAC et les Anciens du Raja traiteront de plusieurs thèmes : La formation, l'éducation, l'information du public, des joueurs et des encadreurs, toute une panoplie de thèmes, histoire de sensibiliser tout ce beau monde aux dangers qu'engendre le hooliganisme aussi bien pour le sport que pour la collectivité.

La menace est réelle et rien n'est épargné. En plus des infrastructures sportives volontairement saccagées par des énergumènes bien loin du sport et de ses valeurs, la sécurité des citoyens et de leurs biens est aussi prise à partie.

Prévenir vaut mieux que guérir, se dit-on, la sensibilisation en devient l'un des meilleurs arguments en la circonstance et les initiateurs de cette initiative n'en peuvent être que félicités. Le côté officiel de la chose est partie prenante.

En effet, ces trois journées seront rehaussées par la présence du wali du Grand Casablanca. D'ailleurs, elles prendront fin avec d'importantes recommandations visant la mise en place d'une stratégie adéquate à même de prendre en charge et de canaliser les spectateurs depuis leur arrivée jusqu'à leur départ.

Une animation particulière et un programme attrayant sont prévus lors du derby. Ainsi et parmi les décisions prises, il est bon de souligner que les joueurs, les membres des staffs techniques et médicaux des deux équipes porteront lors de la séance d'échauffement des T-shirts frappés du sigle "Ne tuez pas le foot".

La veille du derby, éducateurs et entraîneurs du Raja et du Wydad seront conviés à prendre part à une séance de sensibilisation et de perfectionnement. Un cours pédagogique sous le thème "Attitude des éducateurs sur le terrain" est également prévu.

D'un autre côté, plus récréatif celui-là, un match de gala opposant les anciennes gloires des deux équipes sera disputé entre des ententes RCA- WAC et WAC-RCA.

Maroc

Vers quel système énergétique mondial allons-nous?

Savoir ce que sera le monde dans vingt à cinquante ans est un exercice périlleux. En outre… Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.