20 Avril 2017

Burkina Faso: CODER - Rasmané Ouédraogo de la NAFA, désigné nouveau président

press conference

La Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) a animé une conférence de presse, le jeudi 20 avril 2017, à Ouagadougou, au cours de laquelle Rasmané Ouédraogo de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) a été installé à la présidence de la structure.

La Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) a un nouveau président. Rasmané Ouédraogo de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) a été installé, le jeudi 20 avril 2017, à Ouagadougou.

Avant la cérémonie d'installation, une conférence de presse a été animée par le bureau sortant pour présenter le bilan des trois derniers mois des activités de la structure. Me Gilbert Noël Ouédraogo, président sortant, a indiqué à l'entame de ses propos que la CODER a rencontré plusieurs personnalités religieuses, coutumières, politiques ainsi que des acteurs de la société civile.

Le message véhiculé partout était le même. Il s'agit de la question de la justice, de la remise de la nation au travail, de la relance économique et de la sauvegarde de la démocratie. En effet, pour la CODER, une justice impartiale doit être un élément essentiel de la réconciliation nationale et pour cela, il faut que « cette justice soit indépendante et équitable».

Pour parvenir à la réconciliation nationale, la CODER propose un scénario à deux étapes, à savoir un forum national préparatoire puis viendra le déroulement des étapes de la réconciliation.

Pour ce faire, la CODER souhaite que le chef de l'Etat convoque ce forum. «C'est en sa qualité de garant de l'unité nationale que nous demandons au chef de l'Etat de convoquer la nation burkinabè à un forum national », ont plaidé Me Gilbert Ouédraogo et ses camarades.

Les conférenciers ont aussi annoncé qu'un mémorandum est en cours de rédaction pour être soumis au chef de l'Etat en vue d'aller à la réconciliation nationale.

Des organisations de la société civile ont manifesté pour réclamer la dissolution de la CODER, que répondriez-vous à ces organisations ? Vous avez rencontré des anciens chefs d'Etat, qu'en est-il de Yacouba Isaac Zida ? Telles sont des questions que les hommes de médias ont soulevées.

A la deuxième question, Me Gilbert Ouédraogo a laissé entendre que leur démarche est restée infructueuse tout en gardant l'espoir que leur lettre lui parviendra.

Quant à la dissolution de la CODER, le premier vice-président, Achille Tapsoba, a fait savoir qu'il « n'appartient pas à une quelconque organisation de la société civile de procéder à la censure d'un parti ». Il a également rassuré que la CODER existera car son objet est noble.

A la fin de la conférence de presse est intervenue la passation de charge entre les deux présidents. Le nouveau président entend placer son mandat sous le signe de la consolidation des acquis et l'ouverture de nouveaux chantiers.

« Au titre des nouveaux chantiers, il nous paraît important d'engager des axes sur la relance économique et la consolidation du processus démocratique de notre pays», a déclaré Rasmané Ouédraogo.

Burkina Faso

Indemnisations riverains barrage de Samandéni

Lancés officiellement en janvier 2010, les travaux de construction du barrage de Samandéni ont… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.